A vos recettes

Comment cuisiner les feuilles de céleri

Xavier vous explique…

Voici des recettes qui utilisent UNIQUEMENT des feuilles de céleri, AUCUNE BRANCHE. Dans ces  recettes, les feuilles doivent être roulées en cigare et coupées en lanières relativement fines.

– CURRY/BOLOGNAISE

Le but dans un curry ou une bolognaise classique (avec carottes, oignons et branches de céleri) c’est d’altérer le goût des feuilles en les faisant revenir à feu vif dans la poêle. C’est comme si vous faisiez revenir des verts de poireau.

ATTENTION : Si vous ajoutez du sel ou de l’eau ou que le feu n’est pas assez fort, cela donnera à votre plat le goût de soupe caractéristique si cher aux feuilles de céleri.

– NOUILLES INSTANTANEES (Mamee/Yum-Yum/Ayam…)

Dans un bol, ajoutez les lanières de céleri, le bouillon en poudre fourni dans le sachet, de l’huile d’olive, du piment qui brûle de Jean (attention à la quantité mise lol !). Quand vos nouilles sont prêtes (selon le temps indiqué sur le sachet) versez-les avec l’eau chaude dans le bol en fonction de la quantité de bouillon désirée.

Salade Kachumbari

4 tomates – 1 poivron rouge – 1 concombre – 1 oignon rouge – 2 gousses d’ail – 1 càs d’huile d’olive – le jus de 2 citrons verts – 1 botte de coriandre ou de persil – sel/poivre

Laver et épépiner tomates, poivron et concombre. Les couper en cubes. Hacher finement ail, oignon et persil. Mettre le tout dans un saladier et arroser du jus de citron et d’huile d’olive. Saler, poivrer et mélanger.

Ragoût pommes de terre aux olives

8 pommes de terre de taille moyenne – 1 poignée d’olives vertes – 1 gros oignon – 2 gousses d’ail – 2 càs d’huile d’olive – 1 boîte de concassé de tomates (ou tomates fraîches un peu fatiguées) – 1 càc de concentré de tomates – 1 càc de sucre complet – 1 càc de cumin , curcuma,  paprika (une de chaque) – 1 pointe de piment fort – quelques brins de coriandre ou persil

Émincer l’oignon et l’ail. Laver les pommes de terre (épluchées ou non) et les couper en quatre. 

Faire à feu vif chauffer l’huile d’olive dans une cocotte. Faire revenir l’oignon jusqu’à coloration. Ajouter les tomates, le concentré, les olives, l’ail, le sucre, les épices, et le piment. Saler, poivrer puis mélanger. Laisser mijoter 20 min à feu doux.

Incorporer les pommes de terre à cette sauce et ajouter un petit verre d’eau.Couvrir et laisser cuire à feu doux environ 30 min. Vérifier la cuisson des pommes de terre et saupoudrer de persil avant de servir.

Omelette au pak choï à la vietnamienne

2 choux / 8 shiitakés frais (ou séchés et réhydratés) / 3 gousses d’ail / 2 càs de graines de sésame / persil / 2 càs de
tamari / 3 càs d’huile de sésame / 4 gros œufs / 1 càs de paillettes d’algues séchées

Émincer séparément les feuilles et les tiges des pak choï. Couper les champignons en tranches après avoir ôté les
pieds (les réserver pour un bouillon). Éplucher et hacher l’ail.
Torréfier les graines de sésame à la poêle sans matière grasse pendant quelques minutes en remuant. Quand l’odeur de sésame se répand, mettre à refroidir dans une assiette. Ciseler le persil et autres herbes.
Dans une poêle, faire dorer les shiitakés à feu moyen pendant 3 min avec une càs d’huile de sésame (si vous n’en avez pas, utilisez-en une autre). Ajouter les tiges émincées de pak choï et un filet d’huile et faire revenir 5 min à feu doux. Ajouter les feuilles de pak choï et l’ail haché et faire cuire encore 2 min. Déglacer avec 1 càs de tamari puis couvrir et réserver hors du feu.
Dans un saladier, battre les œufs en omelette avec le tamari restant. Faire chauffer 1 càs d’huile de sésame dans une grande poêle. Ajouter les œufs battus et faire cuire rapidement l’omelette en mélangeant et en soulevant les bords avec une spatule pour laisser s’écouler le liquide dessous..
Quand l’omelette est presque cuite mais encore baveuse, éteindre le feu et répartir le pak choï aux shiitakés et les paillettes d’algues sur l’omelette et la plier en deux. Parsemer d’herbes ciselées et de graines de sésame et servir de suite.
A adapter selon ce que vous avez dans vos placards !

Galettes de courgettes râpées

2 courgettes / 1 gousse d’ail / 1 tasse de farine / poivre / sel / 2 œufs / herbes aromatiques de votre jardin 

Peler et râper les courgettes. Les mettre dans une passoire, saupoudrer de sel et laisser dégorger pendant 1 h. Puis, bien les rincer et les sécher dans un torchon en serrant très fort. 

Mettre dans un saladier. Ajouter la farine, les œufs, les fines herbes, l’ail haché, le poivre et le sel. Bien mélanger.

Si la consistance est très liquide, ajouter un peu de farine. Faire chauffer 4 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une poêle.Quand la poêle est bien chaude, y disposer des petits paquets (une cuillère à soupe) de la préparation.

Laisser dorer 3 minutes puis les retourner ensuite régulièrement jusqu’à ce que les galettes soient dorées. Ajouter quelques cuillères d’eau dans la poêle si besoin.

Servir chaud. 

 On peut bien sûr rajouter du fromage râpé, parmesan ou autre. Ou du fromage de chèvre.

Tatin d’oignons rouges

une pâte feuilletée / 3 oignons rouges / 2 càs de vinaigre balsamique / 1 càs de sucre roux / 25g de beurre / 60g de bûchette de chèvre / thym / sel et poivre

Ôter la première peau des oignons rouges puis les couper en tranches de 1 cm d’épaisseur.
Poêler les tranches d’oignons dans le beurre avec le vinaigre balsamique, le sucre, du sel et du poivre pendant une dizaine de minutes. Retournez les rondelles en cours de cuisson.
Prélever 2 disques dans votre pâte feuilletée.
Répartir les tranches d’oignons dans 2 moules individuels. Les recouvrir d’un disque de pâte feuilletée.
Enfourner à 180 °C pendant 25 minutes.
Laisser légèrement refroidir avant de démouler.
Agrémenter les tartes tatin de tranches de bûchette de chèvre.
Enfourner 5 minutes sous le grill.

Pickles d’oignon rouge

2 oignons rouges / une dizaine de grains de poivre / 1 càs de gros sel / 80 ml de vinaigre (blanc ou de miel) / 2 càc de sucre

Peler et émincer les oignons rouges. Les déposer dans une passoire.

Faire bouillir une casserole d’eau, puis versez l’eau sur les oignons rouges pour les blanchir.

Dans un bocal (contenance environ 250 ml), déposer le sel, le poivre, le sucre et le vinaigre. Ajouter ensuite les oignons blanchis, puis compléter la contenance avec de l’eau (160 ml environ).

Une fois préparés, ces pickles d’oignons rouges doivent mariner au moins une demi-journée. Vous pouvez ensuite les conserver environ 2 semaines.

Pâtisson farci aux légumes

Un beau pâtisson pour 4 personnes / 150 g de poitrine fumée en cubes / 2 gousses d’ail hachées / 2 petits oignons hachés / 200 g de carottes coupées en dés / 200 g de céleri coupé en dés / 2 brins de thym frais / 1 brin de romarin / 100 g d’emmental coupé en petits cubes / huile d’olive / sel et poivre du moulin.

Plonger le pâtisson dans une casserole d’eau froide. Poser un poids dessus pour le maintenir dans l’eau. Monter à ébullition et faire cuire 10 min. Il doit être tendre lorsqu’on le pique avec un couteau. Laisser refroidir 10 minutes. 

Trancher la partie supérieure, épépiner et réserver. Préchauffer le four TH 180°C,

Faire dorer les oignons hachés dans un peu d’huile d’olive. Ajouter l’ail haché, ainsi que les cubes de poitrine fumée, les dés de carottes et de céleri. Faire suer le tout en remuant souvent. Ajouter le thym et le romarin effeuillé, ainsi que l’emmental coupé en petits dès, saler et poivrer. Remplir le pâtisson avec ce mélange. 

Vous pouvez ajouter d’autres légumes coupés en petits morceaux, selon ce qu’il y a dans le panier.

Le placer dans un plat à gratin, arroser d’un peu d’huile d’olive et enfourner 35 minutes.