Archives par auteur: lms

Les haricots verts reviennent de loin

Cette semaine j’ai continué les plantations (salade, chou, rutabaga et betterave) et les semis (carotte, chicorée, chou, laitue…). J’ai pu aussi faire du foin sur deux hectares.
Cette semaine encore, ma grande sœur m’a aidé aux cueillettes de tomates et haricots verts. Les haricots verts reviennent de loin. De nombreux pieds ont eu beaucoup de mal à se développer a cause des excès d’eau sur le terrain. J’en ai semé d’autres il y a quelques semaines. Ceux là sont beaucoup mieux partis.

Jean

Caviar d’aubergines

Préchauffer le four à 180°C (th.6).
Laver, couper les aubergines dans le sens de la longueur. Quadriller la chair à l’aide d’un couteau en prenant soin de ne pas percer la peau.
Les déposer sur une plaque de four recouverte de papier cuisson et les arroser d’huile d’olive.
Enfourner pendant 25 à 30 minutes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.
Laisser refroidir et récupérer la chair à l’aide d’une cuillère à soupe.
Incorporer un filet de jus de citron, l’ail pressé, le cumin moulu.
Saler et poivrer et ajouter 1 ou 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive selon le goût.
Déguster le caviar d’aubergines avec un poisson grillé, des bâtonnets de carotte ou de concombre, des radis ou tout simplement sur du pain frais (toasté ou non).

Tomates rôties

Préchauffer le four à 170°. (5-6). Si elles sont grosses, couper les tomates en tranches épaisses, si elles sont moyennes, les couper en 2, si elles sont petites, les laisser entières. Les étaler sur une plaque à four. Ajouter 4
gousses d’ail entières, réparties sur la surface. Arroser de 2 càs d’huile d’olive, parsemer de thym et saupoudrer de sel et poivre.
Faire rôtir les tomates environ 50 min selon la taille, jusqu’à ce qu’elles soient légèrement flétries.
Presser les gousses d’ail au-dessus des tomates.
Les servir avec un mélange de riz et lentilles.

Présence des producteurs

  • Chaque semaine
  • La ferme du Chant du bois : fromages de chèvre, yaourts, lait
  • Les passants : pains et brioches
  • La ferme des Branjardières : œufs
  • La gaieté fruitée : fraises, petits fruits, gelées, confitures, raffinés
  • Tous les quinze jours 
  • Olio di Olivio : huile d’olive, tomates séchées, olives d’Italie
  • Chaque mois
  • Ekitrade : produits du commerce équitable
  • Vincent Grolier : bœuf et veau (dernier vendredi du mois)
  • Miel et goûter d’antan : miel, pain d’épice, nutamiel
  • De temps à autre
  • La Fayauderie : agneaux, poulets, produits laitiers
  • Autour des plantes : tisanes, Aromates, Cosmétiques

Pour vos commandes, voir la rubrique Les producteurs associés

C’est la météo qui commande !

Samedi dernier j’ai eu une fine équipe de retraités qui sont venus préparer les plants de poireaux. C’est du boulot, il faut couper les racines et les feuilles de chaque pied. Cela ce passe dans une bonne ambiance et ça me décharge d’une grosse charge de travail. Habituellement, on plante les poireaux dans la foulée avec la planteuse attelée au tracteur. Ça prend 2 heures. Mais cette année, avec l’excès d’eau, je ne peux toujours pas entrer dans le champ avec un tracteur. Je me suis donc fadé la plantation des 6 000 poireaux un à un à la main. J’ai eu le temps d’écouter quelques podcasts. Les légumes d’été (concombres courgettes tomates poivrons) arrivent enfin dans les paniers avec deux semaines de retard cette année. C’est la météo qui commande !

Jean

Salade composée : concombre, pastèque, olives, feta

200g de feta / 58 càs d’huile d’olive / 1 petit oignon rouge /coupé en rondelles / 50g d’olives noires dénoyautées / 1 càc d’origan séché (si vous en avez du frais, c’est encore mieux) / un peu de piment séché / 1 càc de miel / 2 à 3 càs de vinaigre / 700g de chair de pastèque en morceaux / 1 concombre moyen pelé et coupé en tranches / du basilic déchiqueté / sel et poivre
Préchauffer le four à 200° (th 6/7). Sur une plaque, mélanger délicatement la feta, 2 càs d’huile d’olive, l’oignon, les olives, l’origan et le piment. Assaisonner avec lepoivre mais pas le sel. Faire rôtir 12 à 15 min jusqu’à ce que l’oignon soit tendre.Mélanger 3 càs d’huile avec le miel et 2 càs de vinaigre.
Mélanger la pastèque, le concombre, le basilic. Répartir le mélange de feta et mélanger en veillant à ne pas la briser. Ajouter le mélange huile, miel et vinaigre. Goûter, ajouter du vinaigre si la pastèque est très sucrée, un peu de sel si nécessaire. Verser cette vinaigrette sur la salade, ajouter quelques feuilles de basilic restantes.
Et voilà !

Visite des Sicilien-ne-s

Une journée avec les siciliens

Juin 2024: Rencontre avec  nos producteurs d’agrumes siciliens. Nos amis siciliens sont venus passer quelques jours en France, à la rencontre des amapiens et groupe de consommateurs. Ils ont fait une étape de deux jours dans la Vienne le 12 juin à Dissay et le 13 à Poitiers

Petite visite de Poitiers avec Nicolas

Nous avons retrouvé l’équipe joyeuse et attentive devant Notre-Dame pour enrichir notre culture biblique à la lecture des reliefs de la façade, retracer une partie de l’histoire de Poitiers à l’intérieur…et l’enrichir sur les places du pilori et de la mairie. L’intelligence collective a fait merveille devant certains noms de rue et la salle des pas perdus s’est laissée admirer, avant d’échanger des recettes de macarons quelques mètres plus loin. Mais déjà la Grand’Goule hurle la fin de la visite…
Nicolas

Les Siciliens sont ensuite allés rendre visite à la boutique le bon coin paysan à Chauvigny ou ils ont déjeuné avec quelques producteurs de la boutique. En revenant , ils ont fait un petit détour à Sèvres Anxaumont chez David qui produit de la fraise. Et retour à Poitiers pour une

Visite à la Boulangerie SCOP les passants.
Après ce petit périple à Sèvres-Anxaumont Chez David, nous avons poursuivis vers la boulangerie SCOP « les passants » 33 rue Monseigneur Augouard à Poitiers. Valentin et une partie de l’équipe nous ont accueilli dans cet antre convivial où les odeurs des pains et brioches ont enchantés nos narines.
Le four de plus d’un siècle a émerveillé nos hôtes siciliens, mais également les quelques amapiens qui étaient présents et qui découvraient ce bijou, avec son « gueulard », curiosité et particularité de ce monument chauffant et cuisant. Ce gueulard a cette fonction, tel un « dragon », de cracher sa flamme orientable, pour cuire les pains, brioches et viennoiserie, sans oublier les pizzas.
Nous sommes ensuite descendus dans les abîmes du « pétrin », en sous-sol, lieu où le pétrissage est effectué, mais qui fait également office de « salle d’attente » pour les préparations (boules de pain et autres…), pour un temps variable d’au moins 24h.A la fin de cette visite un petit encas nous a été servi (café, thé, brioches…) où les questions ont fusé. Merci encore pour ce temps magique.
Didier

Dernier temps de la journée RDV à l’ilot le Tison ou tous les groupes commandant des agrumes livrés à Mignaloux Beauvoir ou Dissay étaient invités le 13 juin en soirée, une halte à l’îlot Tison à Poitiers pour un chouette moment de convivialité et de dégustation de leurs produits.

Le Galline Felici  regroupe une cinquantaine de producteurs  sur la région de l’Etna, une quinzaine d’entre eux avaient fait le voyage. On a parlé des agrumes bien sûr! des produits transformés qu’ils souhaitent nous proposer, de logistique , de la terre et des cultures , de leurs préoccupations climatiques avec le manque d’eau qui a impacté certaines productions…
Un bon moment  riche en échanges 😎
Véronique

La tomate annonciatrice

Vous avez une seule tomate par panier. C’est la tomate annonciatrice. Les tomates ont deux à trois semaines de retard. Elles sont quasiment toutes sous serres. Il y a un peu de mildiou et des nécroses apicales sur certaines. Cela aurait pu être pire. Vous aurez des tomates chaque semaine dans vos paniers. J’ai fait une quinzaine de variétés, bien sûr aucun hybride. Que des variétés libres et reproductibles. C’est d’ailleurs le cas pour tous les légumes que je cultive.
Sinon côté jardin ça reste très humide. Il a encore pas mal plu cette semaine. Je n’ai toujours pas pu planter les poireaux car le sol est très mouillé et je ne peux pas passer avec le tracteur et la planteuse.
La fête de l’amap chez Jean, c’était comme toujours très sympa. Nous avons visité les champs (et constaté l’impact des fortes pluies de ces derniers mois) et partagé un excellent repas.
Pour voir des photos, allez sur le site de l’amap ou bien sur notre page Facebook (Hélène y a publié plusieurs photos).

Jean