Archives par auteur: lms

Enfin la pluie

Enfin la pluie est arrivée.
Il est tombé un peu plus de 25 mm en une semaine. J’en aurais bien pris un peu plus mais je ne vais pas me plaindre.
Cette semaine j’ai encore beaucoup planté sous les serres : des épinards, de la mâche, de la salade, des chicorées… C’est aussi la fin des tomates, je ne peux plus les voir, je les ai arrachées sous les serres, elles ne produisent plus et j’avais besoin de la place pour continuer les plantations. Vous avez donc des tomates vertes que vous pouvez faire mûrir ou cuisiner vertes. Confitures, gâteaux, tartes salées…voir les recettes sur le site…

Jean

Tarte tomates vertes et fromage

Pâte brisée / environ 700g de tomates vertes / 1 oignon / 150g de gouda au cumin (ou autre fromage : camembert ou chèvre par exemple) / sel / poivre / huile d’olive

Préchauffer le four à 200°C (thermostat 7).
Faire une pâte brisée avec 250g de farine, 125g de beurre, un peu d’eau, un peu de sel.
Émincer l’oignon et couper en rondelles les tomates vertes. Faire revenir le tout à couvert dans l’huile d’olive pendant 5 à 7 min. Saler et poivrer.
Étaler la pâte brisée dans un moule à tarte.
Piquer le fond de pâte à la fourchette.
Recouvrir le fond de la pâte avec le mélange tomates vertes et oignon.
Recouvrir du gouda au cumin soit râpé, soit coupé en morceaux.
Enfourner pendant 25 min.

Ketchup de tomates vertes

1 kg de tomates vertes / 2 oignons / 2 pommes / 2 gousses d’ail / 30 cl de vinaigre de cidre / 5 cl d’eau / 200 g de sucre de canne (brun de préférence) / 1 càs rase de gros sel marin gris / épices : 1 càc de graines de moutarde – 1 càc de gingembre en poudre – 1/2 càc de poudre de macis (enveloppe de la noix de muscade) ou de noix de muscade – 1/2 càc. de coriandre en poudre – 1/2 càc de poivre moulu – 3 feuilles de laurier – 3 clous de girofle

Couper les tomates en gros dés. Peler les oignons et les pommes et les détailler en petits dés. Peler et écraser l’ail. Mélanger tous les ingrédients (sauf le sucre) dans une casserole à fond épais.
Faire monter le mélange en température, puis diminuer la chaleur et laisser mijoter à feu très doux en remuant de temps en temps pendant 1h.
Au bout d’une heure, ajouter le sucre. Laisser cuire pendant encore 30 minutes.
Pendant ce temps. Laver soigneusement les bocaux et leurs couvercles. Les mettre à sécher tête en bas pendant 10 minutes dans un four préalablement chauffé à 150°c.
En fin de cuisson, ôter les feuilles de laurier et les clous de girofle et bien mixer la préparation avec un mixer plongeant.
Si la peau des tomates est très épaisse, on peut passer le ketchup dans une passoire en toile métallique ou un chinois à l’aide d’une cuillère.
Mettre le ketchup en bocal. Fermer immédiatement les bocaux. Les laisser refroidir tête en bas.
L’idéal, c’est de laisser maturer le ketchup au moins 3 semaines avant de déguster.

Présence des producteurs

  • Stéphane de la ferme du Chant du bois : fromages de chèvre, yaourts, lait de chèvre, savons, chaque vendredi.
  • Valentin, boulangerie « Les passants », pains et brioches, chaque vendredi
  • Maël de la ferme fruitière Pommes et sabots : œufs tous les quinze jours en ce moment. Framboises, fraises, groseilles chaque semaine, avec livraison à chaque présence de la farine de Boiscoutant.
  • Rémi, Huile d’Olivio : tous les quinze jours
  • Annie, miel et goûter d’antan, vendredi 23 octobre avec livraison les pâtes d’ici de là de Mathieu
  • Vincent Grollier (viande de veau, viande de bœuf), chaque dernier vendredi du mois.
  • Ferme de Chassagne : légumes secs (haricots, pois) et jus de raisin, vin, pineau… en attente de date.
  • Marie de la ferme de la Fayaudrie : en attente de date.

Pour vos commandes, voir la rubrique Les producteurs associés

 

Sécheresse

L’actualité du moment c’est la sécheresse. Cela fait 3 semaines qu’il fait chaud et il y a du vent qui accentue le dessèchement. Il n’y a plus un brin d’herbe dans les prés, on a entamé les réserves de foin pour les chevaux. J’arrose au jardin mais les légumes ne réagissent pas comme à une pluie. Par exemple, les navets, carottes et rutabagas ont bien démarré mais là, ils stagnent. J’ai hâte qu’il pleuve un bon coup. Ce sera trop tard pour l’herbe de mes prés mais les légumes en profiteront.

Jean

Pâté de courgettes

1kg de courgettes / une càc de sel / 4 càs d’huile d’olive / 1 oignon râpé / 1 poivron râpé / 1⁄2 tasse d’aneth ou de menthe hachés / 4 œufs / 1⁄2 tasse de fromage râpé / 1⁄2 tasse de chapelure

Pour la pâte : 1⁄2 tasse d’huile d’olive / 1⁄2 tasse de lait / 1⁄2 càc de sel / 500g de farine

La veille, râper les courgettes, les saler et les laisser s’égoutter. Le lendemain, les mélanger aux autres ingrédients. Faire une pâte assez molle avec les ingrédients proposés et l’étaler finement en 2 disques, l’un plus grand que l’autre. Glisser le plus grand dans un plat à four huilé et bien tirer la pâte pour qu’elle adhère aux parois. Garnir avec le mélange et mettre dessus le deuxième disque de pâte. Bien faire adhérer ensemble les deux fonds de pâte. Badigeonner d’œuf, tracer les parts au couteau et faire cuire au four (préchauffé à température moyenne) pendant une heure environ, jusqu’à ce qu’il soit bien doré.

Patates douces rissolées

2 patates douces / 50 g de beurre fondu / sel / poivre

Eplucher les patates, les couper en rondelles de 2 cm d’épaisseur.
Badigeonner chaque rondelle de beurre fondu.
Saupoudrer de sel et de poivre.
Déposer les rondelles sur la grille du four. Allumer le four (position grill) et enfourner dès que le grill est rouge.
Faire cuire 4 à 5 mn.
Sortir les patates, faire de même sur l’autre face des rondelles.