Amap du chaudron d'or

La nuit où les ragondins mangèrent de la salade verte

Cette semaine, avec la pluie qu’il y a eu, je me suis réfugié sous les serres. Du coup, l’intérieur des serres est quasi nickel, c’est-à-dire que sur les dernières plantations, la taille des tomates et le désherbage, je suis à jour. Dehors les légumes profitent bien malgré les températures pas très élevées. Les altises, ravageurs de brassicacées (chou, navet, radis…) n’aiment pas l’humidité, ils ont donc laissé tranquilles les choux et les rutabagas que j’ai plantés la semaine dernière : la bonne affaire ! Par contre la moins bonne affaire c’est une centaine de salades qui ont été mangées en trois nuits. Elles étaient prêtes pour ce vendredi. J’ai commencé par accuser les enfants, puis les chevreuils mais il n’y avait pas une trace de pas. Après une analyse coprologique faite par un ami chasseur cueilleur, sans aucun doute ce sont des ragondins qui ont sévi. Comme s’il n’y avait pas autre chose à manger en ce moment dans les champs ! Donc j’ai mis des pièges en espérant en capturer et les relâcher pas loin de chez les collègues, mais comme d’habitude je risque de piéger Jean Mi mon chat. Décidément ces bestioles introduites venant d’outre-Atlantique (ragondins et doryphores) me donnent du fil à retordre.

Fèves à la marocaine

500g de fèves fraîches / 2 gousses d’ail hachées / 2 càs de coriandre hachée / 4 càs d’huile d’olive / 2 càc de paprika / 2 càc de cumin / sel et poivre

Écosser les fèves et enlever la deuxième peau. Dans une casserole, mettre les fèves avec les épices et l’huile d’olive. Ajouter la coriandre et l’ail haché. Recouvrir d’eau et laisser cuire pendant une trentaine de minutes. Les fèves doivent être tendres, prolonger la cuisson si besoin. Faire réduire en gardant un fond de sauce.

Prochaines livraisons

Chaque semaine :

  • Stéphane de la ferme du chant du bois : fromages de chèvre, yaourts, lait de chèvre, savons
  • Maël de la ferme fruitière Pommes et sabots : œufs et FRAISES

Tous les quinze jours :

  • Anne de la ferme Les neuf chênes : pain sur commande, le 21 juin
  • Ekitrade : produits équitables (jus de fruits, gâteaux, thé, café, riz, …) le 21 juin
  • Huile d’olive d’Italie, le 21 juin

Chaque mois :

  • Marie de la ferme de la Fayaudrie : volailles, yaourts et fromages au lait de vache, merguez, agneau de temps en temps, le tout sur commande, le 21 juin  (commandes à passer jusqu’à lundi 17 juin dernier délai)
  • Vincent : bœuf et veau, sur commande

Occasionnellement pour les autres producteurs :

  • Christine et ses confitures : présente le 14 ou 21 juin
  • David avec la bière La belette
  • Bertrand de la ferme de Boiscoutant pour la farine et les lentilles
  • Autour des plantes : plantes aromatiques, cosmétiques :
  • La ferme de Dana : huile de colza et de cameline
  • Gaec de l’Etang : porc

Pensez à votre commande d’abricots (voir mail de Christine) pour le 21 juin pour une livraison entre le 5 et le 20 juillet en fonction de la maturité des fruits.

Savez-vous planter les choux ?

J’ai quasiment fini les plantations de légumes d’été. J’ai encore planté des tomates, des aubergines et des poivrons cette semaine. Je n’ai jamais autant planté d’aubergines que cette année. L’année dernière j’ai reproduit mes semences et je me suis retrouvé avec des graines d’aubergines pour plusieurs années. Du coup je me suis lâché sur les semis et j’ai fait plein de plants. Le gros problème avec les aubergines c’est que les doryphores en raffolent. Il y a aussi les chevreuils qui ont raffolé des salades que j’avais plantées entre les aubergines en plein champ. Ce qui est bien c’est qu’ils n’ont pas touché aux choux qui étaient juste à côté. Les choux, ce n’est pas mon point fort mais je persévère, cette année je leur ai réservé le meilleur coin de la ferme et je les bichonne. Si avec ça cela ne marche pas et bien j’essaierai autre chose. Ma grand-mère est vendéenne, bon dieu je ne peux pas baisser les bras !,

Fenouils braisés

4 bulbes de fenouil / 1 citron / 1 verre de vin blanc / 1 branche de thym /

2 gousses d’ail / poivre / sel / huile d’olive

Nettoyer les bulbes de fenouil, les couper en 2 dans la longueur.

Faire chauffer 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, y mettre les fenouils à revenir pendant 10 mn environ, ils doivent un peu se colorer.

Au bout de 5 mn, ajouter les gousses d’ail pelées et coupées en 2.

Verser ensuite le jus de citron, le vin blanc, ajouter le thym et assaisonner.

Cuire à couvert pendant environ 30 mn : les fenouils doivent être tendres et confits et le jus très réduit.

Chewing-gum végétal

Après deux semaines de plantations assez intenses, on est maintenant à l’heure du binage. Il faut être très réactif au début pour ne pas se faire déborder. J’essaye de biner jusqu’à la mi – culture puis je laisse car les  herbes qui poussent après ne risquent plus de concurrencer les légumes. 

J’ai fait un gros chantier de taille de tomates. Ce travail est assez long et il faut y revenir souvent. Pour l’instant les pieds sont beaux.

Vous avez du fenouil dans les paniers, je vous laisse volontairement les fanes car elles peuvent aromatiser un bouillon ou autre. Mes enfants depuis des années mâchent des tiges de fenouil et s’en font un chewing-gum végétal. (à tester !)

Pucerons

Samedi et dimanche dernier, il est tombé 26 mm, c’est super pour les nombreuses plantations que j’ai faites la semaine d’avant. J’ai presque fini de planter dehors les légumes qui craignent le froid (courge et physalis cette semaine). J’ai pu aussi semer des haricots verts, des cocos, des betteraves et encore des carottes. Le jardin se remplit très vite. Tout est bien parti, il n’y a que les pucerons sur les poivrons et les concombres qui m’embêtent.

Pesto et pancakes aux fanes de carottes

Pesto : 90g de fanes de carottes (uniquement les feuilles sans les tiges) / 65g de poudre d’amande / 65g de parmesan / 2 gousses d’ail épluchées / 130g d’huile d’olive / sel

Hacher finement les fanes de carottes et les gousses d’ail. Mélanger avec la poudre d’amande, le parmesan et l’huile d’olive et le sel.

Pancakes : Les fanes d’une botte de carottes / 2 carottes / 1 gousse d’ail / 1 cuillère à café de cumin /160g de farine complète / 2 cuillères à café de levure / 2 oeufs / 200ml de lait / 1 cuillère à café de curcuma / 1 cuillère à café de garam masala / sel et poivre

Nettoyer et hacher les fanes. Dans une grande poêle, faire revenir dans un peu d’huile, à feu moyen, pendant une dizaine de minutes, l’ail écrasé avec le cumin, ajouter ensuite les fanes. Éplucher les carottes et les découper en lanières comme des tagliatelles, avec l’économe. Les ajouter sur les fanes pendant les 2 dernières minutes de cuisson. Pendant ce temps, préparer la pâte en mélangeant dans un saladier la farine, 2 cuillères à café de sel, la levure, le curcuma, le garam masala, les œufs et le lait. Y ajouter les fanes et les carottes. Faire cuire les pancakes dans la même poêle, dans un peu d’huile, à feu moyen : déposer une grosse cuillère à soupe, étaler et faire cuire 3-4 minutes de chaque côté. Servir chaud, avec une sauce rafraîchissante au yaourt par exemple !