Amap du chaudron d'or

Crapaudine et noire d’Egypte

La mâche dans les paniers cette semaine est délicieuse.  Vous n’avez pas à la trier, toutes les feuilles sont parfaites, il faut juste la faire tremper deux fois dans l’eau pour bien la laver.

Les variétés de betterave que vous avez cette semaine sont la crapaudine (les longues) et la noire plate d’Egypte (la ronde). Leurs feuilles ont été mangées deux fois par les chevreuils et cela ne les a pas empêchées de grossir (je parle des betteraves), je les adore passées au four (je parle encore des betteraves), parfois j’en mangerais bien cuits à la broche (je parle des chevreuils).

Je ne vais pas trop m’en plaindre pour le moment, ils ont juste attaqué les feuilles de betteraves et de carottes et se sont fait quelques chicorées. Une chance pour moi, ils s’intéressent plus au trèfle que j’ai semé comme engrais vert.

Jean

Steaks de betterave… (chut, n’en parlez pas à Vincent !)

Pour 6 burgers :250 g de betterave cuite / ½ oignon / 1 à 2 gousses d’ail / 300 g de pois chiches ou de haricots rouges en boite (ou pas) / 1 c. à soupe de moutarde / 25 g de chapelure / 10 g de levure maltée / 50 à 70 g de farine / huile pour la cuisson / sel

Mixer grossièrement (en laissant des morceaux) les betteraves et les légumineuses dans un saladier. Émincer l’oignon et hacher l’ail. Faire revenir à l’huile l’oignon et l’ail dans une poêle. 

Ajouter dans un saladier la chapelure, du sel, la moutarde puis remuer avec une cuillère en bois. Ajouter la levure maltée et remuer de façon à obtenir un mélange homogène. Ajouter l’oignon et l’ail frit, remuer. Ajouter petit à petit de la farine et remuer. Le tout doit être bien mélangé.

Faire chauffer à feu moyen une poêle bien huilée.

Prendre une poignée du mélange dans la main et former un burger dans la paume de votre main.

Déposer le burger dans la poêle et faire frire à feu moyen. Renouveler l’opération selon la grandeur de votre poêle pour les autres burgers. Retourner les burgers régulièrement. Veiller à ce que la poêle n’accroche pas.

(Recette de Christiane)         

Présence des producteurs

  • Chaque semaine
  • Stéphane « La ferme du Chant du bois » : fromages de chèvre, yaourts, lait de chèvre.
  • Valentin « Les passants », pains et brioches.
  • Tous les quinze jours 
  • Maël « Ferme fruitière Pommes et sabots », œufs. Livraison farine de « Boiscoutant ».
  • Rémi « Huile d’Olivio » : huile d’olive et olives d’Italie : le 27 novembre.
  • Chaque mois
  • Vincent Grollier, viande de veau, viande de bœuf, chaque dernier vendredi du mois, soit le 27 novembre
  • SCOP EKITRADE, commerce équitable, produits bio, le deuxième vendredi du mois, soit le 11 décembre
  • A l’occasion
  • Fermes de Chassagne, vins, pineau, légumes secs :  le vendredi 27 novembre
  • Tante Alouette (savons) : Cécile nous rendra visite le 4 décembre

Pour vos commandes, voir la rubrique Les producteurs associés

 

De l’ail et des choux

J’ai commencé à planter l’ail cette semaine car il faisait beau. C’est toujours plus sympa que sous la pluie. L’automne et l’hiver dernier c’était tellement mouillé que je n’ai pas réussi à planter l’ail dans de bonnes conditions. Résultat : l’ail était petit et ne s’est pas conservé. Je n’ai pas des terres pour l’ail mais j’essaye quand même. Cette année j’en mets une bonne partie dans le petit champ où la terre est un peu plus lourde. Et je n’ai pas non plus des terres à chou pomme, c’est pour ça que vous avez des petites têtes de chou cette semaine. Les choux de Bruxelles, eux, sont bien réussis, je vous les envoie bientôt.

Jean

 

Frites de courge rôties au four

Ingrédients : la courge de votre choix, des herbes de Provence, sel, poivre, ail et oignon, huile d’olive

Préchauffer le four à 200°. Débiter la courge en petits morceaux comme des frites, longs et pas trop épais. Ne pas l’éplucher.

Couper grossièrement l’oignon. Laisser l’ail en chemise.

Poser le tout dans une lèchefrite. Ajouter l’huile et les aromates. Mélanger avec les mains pour que tout soit bien badigeonné.

Faire cuire 20 à 30 min.

Ce plat accompagne viandes, féculents, salades, ce que vous voulez. En fonction de la courge, la peau se mange.

Surtout ne pas jeter les pépins, les saler, ajouter paprika ou curry et les faire griller à la poêle sans matière grasse pour l’apéro.

(recette de Marie-Catherine)

 

Lâcher prise

Depuis le mois de mars, je n’ai pas quitté le jardin. Cette semaine, j’ai lâché prise, j’ai passé 3 jours sans mettre les pieds au jardin et ça fait du bien.

La saison de maraîchage est longue. Novembre, décembre, janvier, février sont les 4 mois creux. J’en ai profité pour me promener aux champignons, préparer mon bois de chauffage, et bouquiner.

Sinon côté jardin, RAS, je me suis contenté de cueillir des légumes pour les distributions.

Cette semaine vous avez des feuilles de moutarde Japonaise. Ce sont des semences ramenées du Japon par mon amie Tomoko. Cru, le goût est proche du wasabi et peut donc être préparé en pesto. On peut aussi le mettre dans un bouillon c’est plus doux mais tout de même savoureux.

Jean

Pesto à la moutarde japonaise

100g de feuilles de moutarde / 2 càs de noisettes pilées / du parmesan râpé / de l’huile de noix / 1 càc de gros sel / 2 gousses d’ail

Dans un mortier, mettre le gros sel et les gousses d’ail. Piler. Couper les feuilles de moutarde, les mettre dans le mortier et continuer à piler. Rajouter ensuite les noisettes puis le parmesan. Verser petit à petit l’huile noix (l’huile d’olive va bien aussi) jusqu’à obtenir la consistance voulue. 

Gâteau aux pommes à la poêle

Pour 4 personnes : 2 à 3 pommes / 4 c.à.s. de farine / 4 c.à.s. de sucre / 2 œufs / 15 cl de lait / 1/2 sachet de levure chimique / 2 morceaux de beurre / 1 c.à.s. de rhum (facultatif) / sucre glace

Peler et couper les pommes en cubes. Les faire revenir dans un morceau de beurre avec 2 c.à.s. de sucre dans une poêle jusqu’à ce qu’elles soient un peu dorées. Pendant ce temps verser la farine et la levure dans un saladier, ajouter les œufs. Mélanger et ajouter progressivement le lait. Pour finir, ajouter 2 c.à.s. de sucre et le rhum. Verser cette préparation dans la poêle avec les pommes. Laisser cuire à feu moyen en couvrant. Quand la pâte est prise jusqu’en surface, retourner la préparation dans une assiette. Faire fondre un morceau de beurre dans la poêle et glisser le gâteau dans la poêle de l’autre côté pendant quelques minutes pour qu’il dore. Ôter du feu. Présenter dans un plat en saupoudrant de sucre glace. Déguster tiède ou froid.