Toute l’actu !

Les pains de sucre et les chevreuils

Dans les paniers de cette semaine, il y a des pains de sucre ; c’est une chicorée. Elles reviennent de très loin, je les ai plantées mi-août, et dès début septembre, les chevreuils ont commencé à s’y intéresser. J’ai alors mis un voile de forçage dessus pour qu’ils arrêtent de les manger. Dès que le vent soulevait le voile, les chevreuils y retournaient. J’ai alors dû maintenir le voile avec une quantité de pelletées de terre. Malgré ça, j’ai découvert cette semaine qu’ils avaient troué le voile en marchant dessus et commencé à boulotter des dizaines de salades. On a donc doublé la protection avec Juliette, ce qui a permis d’en récolter au moins une par panier. Les pains de sucre ont des feuilles énormes. Vous pouvez vous en servir pour faire des wraps. Elles se conservent très bien au frigo, vous pouvez donc les utiliser feuille par feuille pour vos salades. Les pains de sucre peuvent aussi se manger cuites comme des endives braisées ou même en ballotins. On a réussi à trouver un peu de place dans les serres pour faire un semis de radis et de carottes ; il n’y a plus un seul mètre carré pour poser les pieds.

Jean

Présence des producteurs

  • Chaque semaine
  • La ferme du Chant du bois : fromages de chèvres, lait, yaourts
  • Les passants : pains et brioches
  • La ferme des Branjardières : œufs bio
  • Tous les quinze jours 
  • La Gaieté fruitée : jus de pommes, compote
  • Huile d’Olivio : huile d’olive et olives d’Italie, le 3 et 17 décembre
  • Chaque mois
  • Vincent Grollier, viande de veau et de bœuf, dernier vendredi du mois
  • Ekitrade commerce équitable le 10 décembre
  • Miel et goûter d’antan, miel, pâte à tartiner, le 17 décembre
  • La Fayauderie, volailles, agneau, laitage, le 17 décembre
  • De temps à autre
  • Ferme Dana, huile tournesol, colza, cameline le 10 décembre
  • Autour des plantes (voir mail pour les infos et produits, coffrets-cadeaux, etc.) le 10 décembre
  • Tante alouette et ses savons  (voir mail pour commandes, cadeaux et tout ça)  le 17 décembre 

Pour vos commandes, voir la rubrique Les producteurs associés

Plantations sous serres

Cette semaine, on a fait le gros de plantations sous les serres : il y a deux serres qui sont pleines à craquer et la troisième est complètement vide et recouverte de fumier en prévision des pommes de terre nouvelles et des tomates pour l’année prochaine. Nous avons planté des laitues, des chicorées, des navets, des oignons blancs, des blettes et des épinards. En plein champ, l’ail est fini d’être planté, ce qui annonce pour moi la fin de saison. Je vais pouvoir lever le pied et me consacrer aux fruitiers, au bois de chauffage, aux clôtures… 

Jean

Oh, les escargots !

La courge hebdomadaire c’est fini, j’ai fait le tri dans mes réserves et j’ai dû en jeter quelques-unes qui étaient pourries. J’en ai plus assez pour mettre dans les paniers, donc je garde les dernières pour ma consommation. C’est aussi la dernière semaine où vous aurez des choux de Chine, la saison a été bonne ; je vous en distribue régulièrement depuis la fin juillet. Vous avez pu déguster au moins 4 variétés différentes, et les escargots en ont boulotté une bonne centaine. Cette semaine, Juliette a commencé la plantation d’ail, il y en a 30 kg à planter, je vais peut-être lui donner un coup de main !

Jean

Fumer le jardin

Cette semaine j’ai continué à mettre du fumier au jardin. Cette fois-ci c’est du crottin de mes chevaux mélangé à de la paille et du foin. On a aussi presque fini de pailler du terrain pour l’année prochaine. La paille a été produite dans le champ attenant au jardin, un de mes voisins est céréalier bio ; il a juste suffi de passer les bottes par-dessus la clôture. 

Cette semaine, la courge est une Lady Godiva, c’est une courge que je cultive pour les graines, c’est la même que vous trouvez dans les pains aux graines. Vous pouvez les manger crues, mais il est possible de les toaster, c’est très bon et c’est un bon moyen pour les conserver. Sa chair est tout de même comestible, mais pas fameuse. Cette courge tient son nom d’une légende anglaise concernant Lady Godiva ; c’est assez sympa.

Jean

Les recettes de Tonton Nico : l’ail noir

Mon amie Katia (vieille famille russe de Vladivostok ?) m’a confié l’an dernier : « Les orientaux en raffolent, ils l’appellent le sixième goût. L’ail noir est préparé depuis des millénaires. Il a des vertus curatives et médicinales. »
Piqué par une curiosité atavique, j’isolai mon stérilisateur pour chauffer l’ail blanc à 70°C, en milieu humide mais pas immergé, pendant trois semaines. Puis séché.

Côté couleur c’est indéniable. Il a aussi les mêmes qualités que l’ail blanc : il est antioxydant, il renforce les défenses immunitaires etc. Mais il n’en a pas les inconvénients. Ton haleine reste fraîche, tes intestins vaillants. Et en plus quel goût !

Bon, n’en abuse pas et pense à le conserver au sec. Il m’a ainsi passé tout l’hiver dernier, à pimenter les apéros et relever les pâtes au riz.

Mais qui était donc Lady Godiva ?

« La légende raconte qu’elle était la belle épouse de Léofric (968-1057), comte de Mercie et seigneur de Coventry. Les habitants de cette ville souffraient sous l’imposition accablante du comte. À plusieurs reprises, Dame Godiva fit appel à son mari, qui refusait obstinément de diminuer les taxes. Enfin, las de son insistance, il prétendit accéder à sa demande si elle montait à cheval nue dans les rues de la ville. Dame Godiva le prit au mot, et traversa la ville, vêtue seulement de ses longs cheveux. Son mari tint parole et supprima les impôts. » source wikipédia

La courge Lady Godiva est aussi appelée courge à graines nues… !

Serre fumée

Ce mois d’octobre avec le beau temps les légumes ont beaucoup poussé, notamment sous serre. Ça a été bénéfique aux salades, choux raves, épinards et mâche… qui ont été plantés en septembre. Cette semaine avec Claire (stagiaire BP REA) et Juliette, on a pu « fumer » quasiment une serre entière, en prévision de la culture de tomates l’année prochaine.  Le fumier provient d’un élevage de limousines à 3 km de la ferme.

Dans les paniers cette semaine, il y a encore une nouveauté. C’est une botte de cresson d’hiver, c’est super pour la soupe. Il suffit de faire revenir des oignons puis ajouter des morceaux de pommes de terre que vous faites dorer. Rajoutez de l’eau, faites bouillir et incorporez le cresson et de la crème fraîche puis mixez. Vous obtiendrez une délicieuse soupe vert fluo. Le cresson peut très bien se manger cru en salade. 

Jean