Toute l’actu !

Crapaudine et noire d’Egypte

La mâche dans les paniers cette semaine est délicieuse.  Vous n’avez pas à la trier, toutes les feuilles sont parfaites, il faut juste la faire tremper deux fois dans l’eau pour bien la laver.

Les variétés de betterave que vous avez cette semaine sont la crapaudine (les longues) et la noire plate d’Egypte (la ronde). Leurs feuilles ont été mangées deux fois par les chevreuils et cela ne les a pas empêchées de grossir (je parle des betteraves), je les adore passées au four (je parle encore des betteraves), parfois j’en mangerais bien cuits à la broche (je parle des chevreuils).

Je ne vais pas trop m’en plaindre pour le moment, ils ont juste attaqué les feuilles de betteraves et de carottes et se sont fait quelques chicorées. Une chance pour moi, ils s’intéressent plus au trèfle que j’ai semé comme engrais vert.

Jean

Présence des producteurs

  • Chaque semaine
  • Stéphane « La ferme du Chant du bois » : fromages de chèvre, yaourts, lait de chèvre.
  • Valentin « Les passants », pains et brioches.
  • Tous les quinze jours 
  • Maël « Ferme fruitière Pommes et sabots », œufs. Livraison farine de « Boiscoutant ».
  • Rémi « Huile d’Olivio » : huile d’olive et olives d’Italie : le 27 novembre.
  • Chaque mois
  • Vincent Grollier, viande de veau, viande de bœuf, chaque dernier vendredi du mois, soit le 27 novembre
  • SCOP EKITRADE, commerce équitable, produits bio, le deuxième vendredi du mois, soit le 11 décembre
  • A l’occasion
  • Fermes de Chassagne, vins, pineau, légumes secs :  le vendredi 27 novembre
  • Tante Alouette (savons) : Cécile nous rendra visite le 4 décembre

Pour vos commandes, voir la rubrique Les producteurs associés

 

De l’ail et des choux

J’ai commencé à planter l’ail cette semaine car il faisait beau. C’est toujours plus sympa que sous la pluie. L’automne et l’hiver dernier c’était tellement mouillé que je n’ai pas réussi à planter l’ail dans de bonnes conditions. Résultat : l’ail était petit et ne s’est pas conservé. Je n’ai pas des terres pour l’ail mais j’essaye quand même. Cette année j’en mets une bonne partie dans le petit champ où la terre est un peu plus lourde. Et je n’ai pas non plus des terres à chou pomme, c’est pour ça que vous avez des petites têtes de chou cette semaine. Les choux de Bruxelles, eux, sont bien réussis, je vous les envoie bientôt.

Jean

 

Lâcher prise

Depuis le mois de mars, je n’ai pas quitté le jardin. Cette semaine, j’ai lâché prise, j’ai passé 3 jours sans mettre les pieds au jardin et ça fait du bien.

La saison de maraîchage est longue. Novembre, décembre, janvier, février sont les 4 mois creux. J’en ai profité pour me promener aux champignons, préparer mon bois de chauffage, et bouquiner.

Sinon côté jardin, RAS, je me suis contenté de cueillir des légumes pour les distributions.

Cette semaine vous avez des feuilles de moutarde Japonaise. Ce sont des semences ramenées du Japon par mon amie Tomoko. Cru, le goût est proche du wasabi et peut donc être préparé en pesto. On peut aussi le mettre dans un bouillon c’est plus doux mais tout de même savoureux.

Jean

Cinq dans le jardin

Cette semaine j’ai eu beaucoup d’aide. On s’est retrouvé jusqu’à 5 dans le jardin. J’en ai profité pour récolter les courges et planter plein de choses sous serre. Comme chaque année, je suis satisfait de ma récolte de courges. Pour ne rien perdre, je vous mets cette semaine celles qui sont un peu abîmées et qui risquent de ne pas se garder en vous les distribuant en parts. J’aurais bien profité de toute cette aide pour planter l’ail mais le sol est gorgé d’eau. Il est tombé plus de 100 mm en moins de 10 jours. Il n’y a pas le feu car l’ail peut se planter entre octobre et fin décembre.

Jean

En compagnie

Cela faisait un an que je n’avais pas eu de stagiaire. Cette année j’accueille Benjamin. Il a 22 ans et est en CAPA à Lathus-Saint-Rémy. Il passe deux semaines à la ferme et reviendra d’ici la fin de l’année.

Je suis content de ne plus être seul au jardin, d’autant qu’il est d’excellente compagnie.

Cette année j’ai cultivé plusieurs chicorées pommées italiennes. C’est un légume que j’adore. Je les mange cuites mais elles peuvent se manger crues.

Je les cuis émincées avec du beurre, du sel et du poivre. Je déglace avec du jus de pomme. Vous pouvez y rajouter des oignons, du fromage, du piment etc…

Ça accompagne viande, riz, ou peut servir de base à la place de la sauce tomate sur les pizzas. Vous en aurez régulièrement cet hiver. J’espère que vous apprécierez ce légume qui en plus est joli.

Jean

Rutabaga, moutarde et spaghetti

Dans les paniers cette semaine il y a entre autres : 

– des rutabagas. Légume méconnu et mal aimé et pourtant… Je trouve que c’est le légume star du pot au feu et du couscous. Je l’adore en purée et il se mange aussi en frite. Faut y goûter ! En plus, cette année, je les ai bien réussis. Il faut en profiter.

– de la moutarde en feuille. C’est de la même famille que les rutabagas (famille des choux et navets radis…). La moutarde a un goût de cresson. Elle est parfaite pour les soupes ou les sauces. On peut la cuisiner en potée comme des choux.

– des courges spaghettis. Elles sont à consommer rapidement car certaines présentent des petits points de pourriture. Elles se cuisent vapeur, bouillies ou au four. Il ne faut pas trop les faire cuire pour ensuite extraire avec une fourchette des spaghettis végétaux qui se repassent à la poêle avec du beurre ou un jus de viande ou même de la sauce bolognaise.

Jean

Vers du poireau

La saison de maraîchage c’est à fond de mars à octobre. Le repos approche pour moi dans deux-trois semaines. En ce moment, je continue à semer (mâche, salade) et à planter (épinards, salade, oignons) sous les serres.

J’ai planté pas mal de poireaux cette année et, comme chaque année en cette saison, ils sont attaqués par la mouche du poireau. Mais pour l’instant c’est mineur (c’est mineuse), (c’est minant). Dans un mois et demi ça va être plus sérieux mais à la sortie de l’hiver, les vers disparaissent.

Les vers des poireaux attaquent mes poireaux depuis que je suis installé avec des dégâts plus ou moins importants. Il n’y a pas grand-chose à y faire. Mais j’ai appris à savoir attendre avant de m’inquiéter. 

Jean