Toute l’actu !

Fortes températures et sécheresse

Je me rappellerai du mois de mai 2022, il a rarement été aussi éprouvant. C’est dû à la fois aux fortes températures et à la sécheresse. 

Ces températures incroyables m’obligent à me lever de très bonne heure pour faire un maximum de travail avant les chaleurs de l’après midi pendant lesquelles je ne travaille pas au champ, pour y retourner plus tard en soirée. Je suis déjà sur mon rythme d’été alors qu’ on n’est seulement au mois de mai et ça fait trois semaines que ça dure. La sécheresse me pousse à être au taquet sur l’arrosage. J’ai des terres très séchantes  (sable sans capacité de rétention en eau). Et chez moi ça ne sert à rien de planter et semer si je n’arrose pas, je suis un peu inquiet car ma réserve d’eau est limitée. Cela dit chaleur plus arrosage égale à grosse pousse des légumes et des adventices. Je suis complètement débordé. Les cultures ont de l’avance et tant mieux pour vous.

Les salades de cette semaine sont légèrement montées, c’est dû à la chaleur. Vous avez aussi des pois gourmands,, c’est super bon et super long à ramasser. J’en ai mangé juste sauté au wok avec du beurre, je vous le conseille. Je vous ai mis aussi un pied de basilic à faire pousser. Plantez-le en pleine terre ou dans un plus gros pot. Il faut le mettre la tête au chaud et le pied dans l’eau me disait ma première patronne. Et plus vous le taillerez, plus vous en récolterez. Surtout ne le laissez pas monter en fleur.

Jean

La saison 13, c’est parti !

Bienvenue aux nouveaux adhérents et merci aux anciens d’être encore là. Chaque semaine, par le biais de cette feuille de chou, je vous donne des nouvelles du jardin, Chantal qui édite cette feuille rajoute une recette et des infos pratiques sur l’amap.
La semaine a été marquée par des grosses chaleurs. Pour une période de saints de glace, c’est du jamais vu et je crois que ça va continuer encore une semaine. Les sols sont déjà secs, j’ai passé du temps cette semaine à installer des lignes d’aspersion et de goutte à goutte. J’ai réinvesti dans du matériel. Au bout de 13 ans certaines vannes, raccords et goutte à goutte fuyaient et ça m’agaçait.
Au niveau des cultures, tout ce que j’ai entrepris est bien parti, il y a juste des pucerons sous serre que j’arrive à maîtriser avec de l’huile essentielle d’orange douce, et des doryphores qui mangent les aubergines. Je suis obligé d’y passer tous les jours à la main.
Dans les paniers, cette semaine, il y a des choux pointus (comme il y a deux semaines). Je vous conseille de les manger crus émincés avec quelque chose de sucré (pomme ou raisin sec), du fromage et les oignons blancs de votre panier. Sel poivre huile vinaigre et le tour est joué. Il y a aussi du mizuna vert, c’est une plante asiatique qui peut se manger cru cuite ou marinée.

Jean

Recette de salade de mizuna

Le mizuna peut être consommé en salade avec des navets nouveaux ou des radis coupés en très fines rondelles, des oignons blancs. On peut y ajouter des pignons de pin (ou des noisettes ou des noix, que l’on passera brièvement à la poêle pour les griller un peu) et des raisins secs.
Servir avec une vinaigrette.

Présence des producteurs

  • Chaque semaine
  • La ferme du Chant du bois : fromages de chèvres, yaourts, lait
  • Les passants : pains et brioches
  • La ferme des Branjardières : œufs bio
  • La Gaieté fruitée : fraises et petits fruits
  • Tous les quinze jours 
  • Huile d’Olivio : huile d’olive, tomates séchées, olives d’Italie
  • Chaque mois
  • Miel et goûter d’antan : miel, pain d’épice
  • Pâtes d’ici de là : pâtes
  • La ferme de la Fayauderie : volailles, agneau, yaourts
  • Vincent Grolier : boeuf bio
  • SCOP Ekitrade : commerce équitable
  • Occasionnellement
  • Brasserie du val de Sèvre : bières bio
  • Autour des plantes : tisanes, aromates cosmétiques
  • Ferme de Dana : huile de colza et tournesol
  • GAEC de l’étang : porc bio
  • Pour vos commandes, voir la rubrique Les producteurs associés

Bien accompagné

Ces deux dernières semaines j’ai été accompagné de mon apprentie Juliette, mais elle je ne vous la présente plus, et de Claire, stagiaire en formation au CFPPA à Montmorillon, future collègue qui va s’installer sur un projet collectif à Lathus Saint-Rémy. Autant vous dire que j’étais bien accompagné.

On a fait plein de semis (physalis, choux, carottes, endives, panais, haricots verts, courges…) et de plantations (tomates, aubergines, poivrons, courgettes, fenouils, choux, concombres…). Les conditions météo du mois d’avril ont été superbes, comme si je l’avais commandé. On voit pousser les légumes à vue d’œil, c’est déjà la crise du logement dans les serres et le plein champ commence à bien se remplir.

Cette semaine c’est le dernier panier de la douzième saison, il y a les premières pommes de terre nouvelles, s’il vous plaît n’en faites pas de la purée, simplement bouillies ou revenues avec du beurre, c’est top! Il y a aussi des choux pointus de Douarnenez, s’il vous plaît n’en faites pas de la purée, émincé cru en salade composée c’est délicieux. 

La saison 13 débutera le vendredi 13 mai, ça va nous porter chance.

Il reste 2 ou 3 paniers à pourvoir pour la prochaine saison, n’hésitez pas à en parler autour de vous. 

Jean

Vague de froid et cresson des fontaines

Depuis le début de l’année, il a très peu plu (moins de 100 mm depuis le 1er janvier), et les parties les plus ensoleillées du jardin sont très sèches. J’espérais de la pluie en milieu de semaine. Comme elle n’arrivait pas, j’ai allumé l’arrosage pour les semis de carottes et panais et aussi pour les oignons blancs plantés il y a deux semaines qui étaient en souffrance. Il est rare que j’allume ma pompe aussi tôt dans l’année, mais ce qui est positif c’est que j’ai pu vérifier si mon système était opérationnel pour le reste de la saison. 

Ce week-end une vague de froid est annoncée. Quand il fait -3 ou -4 à l’extérieur, ça gèle sous les serres. Dans la serre de semis, j’ai des plants de tomates, aubergines, poivrons, courgettes, concombres… qui craignent la gelée. Il y en a beaucoup trop pour que je les rentre à l’abri dans la maison. J’ai donc prévu de mettre cette petite serre hors-gel à l’aide d’un chauffage au gaz que j’allumerai samedi et dimanche de 21h à 9h du matin. Ne pensez pas que je suis devenu producteur de tomates en serre chauffée. C’est la première fois en 13 ans que j’ai recours à cette pratique. 

Cette semaine dans les paniers vous avez du cresson des fontaines qui n’est pas le même cresson que je vous ai livré tout l’hiver. Celui-ci pousse à l’état sauvage au niveau d’une source que j’ai dans mon bois. Son goût est à la fois plus puissant et plus fin et il ne perd pas son goût à la cuisson. Il est conseillé de le nettoyer au vinaigre si vous le mangez cru ou de le faire cuire pour éviter toute infection par la douve du chevreuil. 

Jean

Météo propice au jardinage

Avec la météo plutôt propice au jardinage, tout ce qui a été entrepris au jardin prend une assez bonne tournure. En effet, les semis de fèves, petits pois et mange-tout sont très réussis, mais le chemin est encore long pour eux. La plantation d’oignons (un des plus gros chantiers de l’année) est bien entamée et sera certainement finie dans 10 jours. Les tomates, aubergines et poivrons sont repiqués en godets. Je ne vais pas tarder à planter les courgettes sous la serre et j’ai loupé un semis de concombres dû à de la semence trop vieille. J’ai refait le semis cette semaine. Sous les serres c’est déjà la crise du logement. En effet il y a un mois, avec Juliette, on a préparé plein de semis, et maintenant il y a des milliers de plants à caser.
Cette semaine dans les paniers vous avez en quantité de la mâche qui a un petit peu monté, c’est dû aux dernières chaleurs. Elle n’est pas pour autant amère et coriace. Je vais refaire une livraison la semaine prochaine car je vais avoir des salades magnifiques qui risqueraient de monter si j’attends pour vous les distribuer. Il en est de même pour la mâche.

Jean