Archives par auteur: lms

Distibution avancée

Attention, le vendredi 11 novembre étant férié, cette distribution devrait s’effectuer la veille, soit le jeudi 10 novembre mêmes horaires, même lieu. Cette information vous sera confirmée dès que possible par courriel et dans la prochaine feuille de choux !

Distribution avancée

Attention, le vendredi 11 novembre étant férié, cette distribution devrait s’effectuer la veille, soit le jeudi 10 novembre mêmes horaires, même lieu. Cette information vous sera confirmée dès que possible par courriel et dans la prochaine feuille de choux !

Abeilles et campagnols

Je commence à rentrer mes légumes racine pour qu’ils ne gèlent pas et qu’ils ne se fassent pas manger par les campagnols. Je les stocke en silo (sable humide) dans un bâtiment. Seuls les panais restent en terre. Ils perdraient trop en qualité à être stockés. De plus ils résistent au gel mais pas aux campagnols à qui je préférerais faire manger les pissenlits par la racine.

Les nouvelles du rucher. J’ai fini les dernières interventions sur les ruches avant la visite de printemps (avril). J’ai placé des grilles anti-rongeurs (encore eux !) à l’entrée des ruches car ils ont parfois l’habitude de venir y passer l’hiver au chaud et au sec. La grille a des petits trous qui laissent passer les abeilles mais pas les animaux d’une taille supérieure. Les abeilles font leurs dernières sorties sur le lierre et sur mon engrais vert. Les prochaines sorties seront sur le noisetier en février prochain.

Premières gelées

Le panais est une

apiacée

(famille des carottes, persil, céleri…). Il peut se manger de la même manière que les pommes de terre : purée, sauté, frites, soupes…

Les premières gelées ont sonné la fin des «légumes d’été». Vous avez cette semaine les derniers poivrons, piments, aubergines. Tous les pieds ont été arrachés. Après les légumes «

ratatouille

», on va passer aux légumes «

pot au feu

». D’ailleurs les ravageurs en fins gourmets commencent à s’y intéresser. J’ai beaucoup de navets attaqués par les asticots et les taupins. Les poireaux et les carottes sont plutôt épargnés. Le campagnol reste encore cette année le plus destructeur. Il a une préférence pour le trio carottes-panais-betteraves.

Les derniers piments et poivrons doux peuvent se garder quelque temps dans une pièce fraîche. Ils peuvent aussi rentrer dans la composition d’une soupe avec des légumes d’hiver.

Soupe à l’oignon

Pelez et coupez les oignons, faites-les revenir à feu doux avec du beurre. Quand ça commence à attacher au fond, remplissez la cocotte d’eau. Salez et poivrez. Ajoutez-y des morceaux de pain dur. Laissez bouillir une heure. Servez avec du gruyère râpé.

recette de mamie Jo

Les courges

Les « courges » sont des cucurbitacées, famille qui comprend aussi les concombres, cornichons, melons et pastèques, chayottes. Parmi les courges (sans prendre en compte les courgettes) vous aurez dans votre assiette cet hiver 3 espèces différentes comprenant 9 variétés :

Curcubita maxima (potiron)
-POTIRON VERT KABOCHA
-ROUGE VIF D’ETAMPE
-BLEU DE HONGRIE
-SOLOR

Ce sont des courges bonnes à tout faire : gratin, velouté, purées, et gateaux.

Curcubita pepo (espèce la plus répandue)
-SPAGHETTI VÉGÉTAL : C’est 10 min à l’autocuiseur puis il faut l’ouvrir et tirer les fils à la fourchette. Faire revenir dans la poêle avec un jus de viande ou une noix de beurre.
-JACK BE LITTLE : Courge au goût de châtaigne à préparer farcie (après une cuisson préalable à l’autocuiseur) en portion individuelle.
-PATISSON : Il peut se manger cru comme cuit. Cru râpé ou en émincé. Cuit, il est assez fade donc il faut l’assaisonner avec des herbes ou de l’ail….

Cucurbita moschata
-SUCRINE DU BERRY
-MUSCADE DE PROVENCE

Ce sont mes préférées. Ce sont des courges de garde. Leur goût est plus sucré. Elles sont idéales pour les soupes ou pour les faire sauter.

Un deuxième stagiaire

Cette semaine, j’ai accueilli mon deuxième stagiaire (Benjamin Travers). Du coup cela a fait de la main d’œuvre et on en a profité pour faire le ménage sous les serres : arrachage des tomates et des courgettes pour faire place aux épinards, salades et radis. Dans quelques semaines ce sera le tour des poivrons et des aubergines qui sont en ce moment en déclin. Mais j’ai surtout profité de ce coup de main pour ramasser les courges !

Je vous joins d’ailleurs pour la saison une fiche qui récapitule les différentes variétés et leur préparation. Cette année les courges sont moins nombreuses par pied mais les tailles sont plus importantes. On peut se réjouir des pluies de fin d’été. Elles sont maintenant toutes ramassées et stockées sur des palettes avec du carton pour avoir un matelas confortable pour l’hiver.

Cette semaine, vous avez du cresson Alénois. Il peut se manger cru en salade ou cuit en soupe. Cuit il perd un peu son goût contrairement au cresson des fontaines. Le cresson de Jean ne vaut pas celui de La Fontaine.