Amap du chaudron d'or

Le verger des muses

Beaucoup de plantations ont été faites cette semaine : ail, oignon blanc, pêcher, thym, lavande, serpolet. Il ne reste plus que les pruniers et les groseilliers. Chaque année on plante des fruitiers (plus de 200 à ce jour) pour créer un beau verger diversifié appelé « Le verger des muses ».

D’ailleurs aujourd’hui c’est la sainte Catherine et un dicton dit un truc comme ça « à la sainte Catherine tout roi prend bassine » ou peut être « à la sainte Catherine les amapiens mangent des racines », ça c’est sûr !

Tout ça pour dire que c’est le moment (jusqu’en février) de planter arbres et arbustes, leur reprise sera optimale. Je le fais en ce moment avant que le sol soit gelé.

Tarte au potimarron au thon

Préparer ou acheter une pâte brisée ; pour ma part je fais une pâte brisée à la farine complète (200 g de farine, un peu d’huile, une pincée de sel, un peu d’eau tiède. Faire une boule de pâte en malaxant rapidement, entourer de film plastique et mettre au frigo, sortir 10mn avant de l’étaler).

Faire cuire le potimarron dans un bouillon de légume puis l’écraser en purée. Ajouter un peu de crème, de la noix de muscade, sel poivre.

Sur la pâte émietter du thon, couvrir de purée puis de gruyère et enfourner.

Très bon avec une petite salade de roquette et de mâche.

A essayer, un peu de moutarde sur le fond de la pâte avant le thon pour ceux qui aiment les plats plus relevés.

recette de Bénédicte

Bijoux de Vanessa

Parmi nos amapiens, Vanessa crée des bijoux fantaisie en donnant, entre autres, une seconde vie à des bijoux existants. Pour vos cadeaux de Noël, elle se propose de nous faire une exposition / vente le 2 décembre 2011 sur le lieu de distribution.

Epinards et pinard

Cette semaine, les dernières carottes ont été rentrées en silo. Elles sont belles (en toute objectivité !) avec très peu d’attaques de vers de la mouche de la carotte.

Les poireaux quant à eux sont assez atteints par les vers. Cela semble être le cas dans toute la région. Il aurait fallu mettre un filet anti-insectes pour éviter que la mouche du poireau ponde. C’est certainement ce que je ferai l’année prochaine.

La déception de la semaine, ce sont les épinards qui se font dégommer les uns après les autres par les taupins et les limaces. Il y a plus d’1/6 ème des plants qui ont succombé cette semaine.

C’est la semaine du Beaujolpif. Que les taupins et les limaces confondent
épinards et pinard, qui l’eut cru ? Bref tous ces vers, ils me soûlent !

La courge Jack be little

La courge Jack be little est une courge portion qui a une saveur très fine. On la fait cuire à la vapeur avec un trou dans la peau au niveau du pédoncule. La cuisson est délicate car il ne faut pas qu’elles éclatent (faire cuire moins que trop ! Jean propose 4 minutes à l’autocuiseur). Si toutefois vous avez fait trop cuire vos courges et qu’elles ont fendu, rattrapez vous en faisant un gratin avec la chair car farcies, elles perdront la garniture et seront alors trop sèches. Si vous réussissez la cuisson de la courge (même si elles sont encore fermes, c’est pas grave, elles vont encore cuire au four) la recette suivante sera alors un jeu d’enfant.

La recette de Maïlys

Après avoir réussi la cuisson, ouvrir chaque courge autour du pédoncule et épépinez-la avec une petite cuillère. Puis garnir les petites courges de crème fraiche, gruyère, noix de muscade et d’un peu de lait. Passer au four et servir.
La présentation de ces petites citrouilles est vraiment séduisante.

Vous pouvez aussi essayer toute autre recette de farce à légume.

Les chouchous du jardin

Au mois de mars, je me suis mélangé les pinceaux dans mes graines. J’ai interverti cardons et artichauts. J’ai donc planté plus de 50 pieds de cardons et 10 pieds d’artichauts alors que je voulais l’inverse. Je souhaitais juste faire un essai avec les cardons pour voir si cela valait le coup d’en cultiver pour les paniers car je ne connaissais pas ce légume. Vous êtes donc tous des testeurs, faites moi part de votre avis ! En revanche, j’ai pu cette année découvrir que les 10 pieds d’artichauts se plaisaient beaucoup dans le jardin. Dès l’année prochaine je ferai un semis conséquent !

Je vous parle souvent des ravageurs de cultures mais il y a aussi tous les autres inoffensifs pour mon jardin voire auxiliaires ! Je ne fais rien de particulier pour les accueillir (pose de nichoirs ou perchoirs). Je me contente de préserver et entretenir leur habitat. En effet, l’environnement du « champ de légumes » est assez bien préservé (haie, mouillère, diversité végétale importante…). Les auxiliaires sont très nombreux au jardin. Il y a beaucoup d’insectes (coccinelles, hyménoptères parasitoïdes, staphylins…) mais les plus remarquables sont les batraciens, les oiseaux, les mammifères et les reptiles. Je passe sur les oiseaux insectivores qui sont nombreux. Je peux surprendre de temps à autre un héron en train de muloter. Mes trois chouchous que je croise souvent sont le hérisson, le lézard vert et la reinette arboricole qui est de toute beauté. Un auxiliaire ça fait quoi ?

Le légume de tomoko

Il y a dans vos paniers des oignons Ishikura (du japon de « chez Polet »). C’est un légume que je teste et il m’a séduit. Son utilisation en cuisine est la même que celle de la ciboule. Ciselé dans une salade verte, ou sur une soupe, ou encore dan une omelette. Avec des carottes râpées, et un émincé de choux dans des nouilles chinoises, dans des œufs cocotte ou même dans une pâte à pain que vous diviserez en 6 boules.

recette de Jean

Gratin de cardons

Eplucher les cardons (les côtes) et les couper en tronçons de 3-4 cm. Les faire cuire au moins 35 minutes à l’autocuiseur (c’est très long à cuire). Préparer de la sauce béchamel. La faire couler sur les cardons, ajouter un peu de fromage râpé et faire gratiner.

recette de Michel