Archives par auteur: lms

Les nouvelles du Chant du bois S01E05

5ème et dernier épisode : les projets. Toujours nombreux dans ma tête. Les plus importants sont l’idée de travailler avec d’autres ou m’associer afin de partager le travail sur la ferme. Je suis en contact avec un collectif de jeunes motivés avec lesquels nous réfléchissons à plusieurs pistes : fromages, pain, viande bovine, plantes aromatiques et médicinales. Mais ce ne sont que des pistes. L’important, c’est de trouver de la terre pour assurer ces projets et là, c’est une autre paire de manches (manche de fourche, manche à air, traversée de la Manche en Flyboard, pardon c’est un délire…). Plusieurs cédants sur Marçay ou tout proche sont présents, mais les riches EXPLOITANTS agricoles ou Agri Managers sont déjà sur le coup et s’agrandissent inlassablement. Travaillez plus pour gagner autant, voire moins, où est la logique ? Je dévie encore, c’est de la politique !! Enfin, vivement nos bons pains paysans, nos yaourts à la lavande, nos glaces au lait de chèvre poitevine, notre joie de soigner la terre en biodynamie et de vous apporter des aliments pleins de vie.

Le chou de Toscane

Cette semaine, du jamais vu dans vos paniers : le chou de Toscane ou chou palmier ou encore chou kale noir. C’est un chou qui ne pomme pas et dont on mange les feuilles. Le rendu esthétique de ce chou dans le jardin est superbe. Quand je les ai cueillis, j’ai eu des odeurs de brocoli dans le nez. Je n’ai eu que très peu d’occasions de le cuisiner. J’ai essayé cru et cuit en potée et j’ai bien aimé. Je ne peux pas encore vous conseiller précisément sur des recettes. Faites des recherches de recettes ou laissez libre court à votre imagination et dites-moi si vous avez des recettes à nous proposer. Dans le jardin, en plein champ, j’ai une série de laitues qui va vous occuper au moins trois semaines et les chevreuils ne les ont toujours pas trouvées. Je surveille tous les matins. Sinon j’ai rempli plus d’une serre de légumes d’automne (mâche, épinards, laitue, radis …). Les trois serres seront quasiment pleines fin novembre.

Dans les paniers il y a des radis bottes, les fanes sont tendres vous pouvez les utiliser pour faire de la soupe avec une pomme de terre.

Les nouvelles du Chant du bois S01E04

4ème épisode : fromages suite. Avec tout ce lait, les ventes qui ralentissent en juillet et août, je ne sais plus où donner de la tête. Mothais, Chabichou, Bûche, yaourts, Bûchette, Chabis s’enchaînent. J’ai même fait des tomes !  Je n’ai bientôt plus de stores et de claies pour tout stocker. L’avantage, c’est que vous avez un plus large choix d’affinage, notamment des secs, voire très secs. La rentrée arrive, ouf ! les ventes reprennent, mais doucement encore. Et tous ces fameux fromages au lait de chèvre poitevine sont retournés chaque jour. Je construis des tours (entendez par là des piles de claies) comme un maçon construit des murs. Mais chaque jour, je refais les tours pour que les fromages du bas se retrouvent en haut et qu’ils ne collent pas au store ou à la grille. Quelle aventure…

Tagliatelles au chou noir de Toscane

400 g de tagliatelles (ça doit marcher avec d’autres pâtes) / 2 oignons / 300 g de chou noir / 6 gousses d’ail / 20 cl de crème fraîche / un peu de thym / huile d’olive / sel et poivre

Couper grossièrement les feuilles de chou et les mettre à cuire 3 à 4 min dans de l’eau bouillante salée (elles doivent rester croquantes). Retirer les feuilles et les mettre dans une passoire. Les passer sous l’eau froide. Garder l’eau pour faire cuire les pâtes.

Faire dorer les oignons à la poêle, dans l’huile d’olive, et ajouter l’ail écrasé. Ajouter ensuite le thym et le chou, mélanger et faire cuire pendant 3 min. Verser la crème fraîche

Mélanger le tout et faire cuire encore 2 min, ajouter les tagliatelles cuites, mélanger, saler et poivrer.

Avoine et mélilot

Le lendemain de la première pluie, je me suis jeté sur le semoir et mes semences d’engrais vert : moutarde, trèfle incarnat, féverole, avoine, et mélilot. J’ai semé ça le 23 septembre sur le moindre mètre carré de sol nu même dans les légumes. 10 jours après, avec un peu de pluie tous les deux/trois jours, je vois poindre les plantules. C’est très satisfaisant de savoir que je n’aurai pas de terres à nu cet hiver.

Je mets un point final aux légumes ratatouille cette semaine avec les poivrons et les aubergines pour la dernière fois dans vos paniers. Les poivrons et les aubergines ont très bien donné cette année. Je vais en re-semer dans 5 mois pour que vous en remangiez dans 9 mois.

A dos de mule
A dos d’oiseau
A dos de libellule hulot
A dos de rat-mulot
A pas  de campanule
A bras de mélilot
S’en va la pluie à bulles
S’en va la pluie sur l’eau

Maurice Fombeure (Chanson de la pluie)

Butternut au four

1 courge butternut / 50 g de parmesan / 3 gousses d’ail / 2 càs d’huile d’olive / herbes de Provence et sel

Dans un saladier, mettre l’ail haché, le persil, l’huile d’olive, les herbes et le sel.  Ajouter la courge coupée en cubes et bien mélanger le tout.

Sur une tôle de cuisson, déposer uniformément la préparation. Enfourner pendant 50 min jusqu’à ce que le légume devienne tendre. Après 15 min, retourner les cubes, puis au bout de 25 min, les recouvrir de parmesan. Poursuivre la cuisson jusqu’à l’obtention de courge bien dorée.

Les nouvelles du Chant du bois S01E03

3ème épisode : les fromages. Les beaux jours chauds, très chauds ont été bien vécus par les chèvres. Ravies de pouvoir être dehors avec quelques brins d’herbe secs à goûter, mais aussi bénéficier de l’ombre des arbres et cueillir les feuilles à leur portée : en général jusqu’à 1,80 m de haut tout est nettoyé. C’est pour limiter les risques d’incendie (blague, quoique). Le pâturage jusqu’à 1 km aller et 1 km retour, sans abreuvoir au champ s’est bien déroulé. Stoppant avant de traverser la route départementale de Vivonne. En fait, je n’ai pas encore parlé de fromages !! Donc, elles ont pulvérisé le record de lait la semaine début septembre, soit le double de production de l’année dernière à la même date. Ce qui laisse présager des fromages pour nos papilles pendant encore de belles semaines. Mais d’ailleurs, savez-vous ce que sont les pampilles ? La 1ère réponse reçue avec un dessin aura une surprise !

Patates douces et retour de la pluie

Après les feuilles la semaine dernière, maintenant je vous mets les tubercules de patates douces. J’ai commencé la culture il y a 8 mois en les mettant à germer chez moi, puis j’ai fait des plants en motte, puis je les ai plantés vers le mois de mai. La récolte n’est pas évidente car les tubercules ne sont pas directement en dessous du pied donc il faut souvent bêcher un grand carré pour les trouver. Du coup j’en ai abîmé quelques-unes avec la bêche. Il faudra les manger rapidement car elles ne se conservent pas bien quand elles sont égratignées.

Enfin, il a plu 31 mm cette semaine. C’est peut-être un peu tard pour les prairies et les arbres plantés de l’année mais ça fait changer d’aspect tous les légumes.