Archives par auteur: lms

Fenouils braisés

4 bulbes de fenouil / 1 citron / 1 verre de vin blanc / 1 branche de thym /

2 gousses d’ail / poivre / sel / huile d’olive

Nettoyer les bulbes de fenouil, les couper en 2 dans la longueur.

Faire chauffer 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, y mettre les fenouils à revenir pendant 10 mn environ, ils doivent un peu se colorer.

Au bout de 5 mn, ajouter les gousses d’ail pelées et coupées en 2.

Verser ensuite le jus de citron, le vin blanc, ajouter le thym et assaisonner.

Cuire à couvert pendant environ 30 mn : les fenouils doivent être tendres et confits et le jus très réduit.

Chewing-gum végétal

Après deux semaines de plantations assez intenses, on est maintenant à l’heure du binage. Il faut être très réactif au début pour ne pas se faire déborder. J’essaye de biner jusqu’à la mi – culture puis je laisse car les  herbes qui poussent après ne risquent plus de concurrencer les légumes. 

J’ai fait un gros chantier de taille de tomates. Ce travail est assez long et il faut y revenir souvent. Pour l’instant les pieds sont beaux.

Vous avez du fenouil dans les paniers, je vous laisse volontairement les fanes car elles peuvent aromatiser un bouillon ou autre. Mes enfants depuis des années mâchent des tiges de fenouil et s’en font un chewing-gum végétal. (à tester !)

Pucerons

Samedi et dimanche dernier, il est tombé 26 mm, c’est super pour les nombreuses plantations que j’ai faites la semaine d’avant. J’ai presque fini de planter dehors les légumes qui craignent le froid (courge et physalis cette semaine). J’ai pu aussi semer des haricots verts, des cocos, des betteraves et encore des carottes. Le jardin se remplit très vite. Tout est bien parti, il n’y a que les pucerons sur les poivrons et les concombres qui m’embêtent.

Pesto et pancakes aux fanes de carottes

Pesto : 90g de fanes de carottes (uniquement les feuilles sans les tiges) / 65g de poudre d’amande / 65g de parmesan / 2 gousses d’ail épluchées / 130g d’huile d’olive / sel

Hacher finement les fanes de carottes et les gousses d’ail. Mélanger avec la poudre d’amande, le parmesan et l’huile d’olive et le sel.

Pancakes : Les fanes d’une botte de carottes / 2 carottes / 1 gousse d’ail / 1 cuillère à café de cumin /160g de farine complète / 2 cuillères à café de levure / 2 oeufs / 200ml de lait / 1 cuillère à café de curcuma / 1 cuillère à café de garam masala / sel et poivre

Nettoyer et hacher les fanes. Dans une grande poêle, faire revenir dans un peu d’huile, à feu moyen, pendant une dizaine de minutes, l’ail écrasé avec le cumin, ajouter ensuite les fanes. Éplucher les carottes et les découper en lanières comme des tagliatelles, avec l’économe. Les ajouter sur les fanes pendant les 2 dernières minutes de cuisson. Pendant ce temps, préparer la pâte en mélangeant dans un saladier la farine, 2 cuillères à café de sel, la levure, le curcuma, le garam masala, les œufs et le lait. Y ajouter les fanes et les carottes. Faire cuire les pancakes dans la même poêle, dans un peu d’huile, à feu moyen : déposer une grosse cuillère à soupe, étaler et faire cuire 3-4 minutes de chaque côté. Servir chaud, avec une sauce rafraîchissante au yaourt par exemple !

Fleurs d’acacia 

Les fleurs d’acacia peuvent se manger en beignets, voici une recette simple et efficace :

Mélanger dans l’ordre 150 g de farine, 2 jaunes d’œuf, 25 cl de lait et deux blancs d’œuf en neige. Il faut tremper ensuite la fleur d’acacia dedans et faire frire.

Engrais verts

Cette semaine a été intense en travaux maraîchers. J’ai fait, avec l’aide de Clément en stage cette semaine, des semis de concombres, betteraves, haricots, salades … et des plantations de courgettes, pâtissons, salades, aubergines, poivrons … Les carottes et les panais sont bien levés et pas trop pleins d’herbe. Les doryphores quant à eux sont de retour sur les aubergines et il y a déjà plein de pontes. J’écrase ces pontes à la main.

J’ai aussi broyé 2000 m² d’un mélange de trèfle, pois, féverole, blé, mélilot, avoine… On appelle ça des engrais verts (voir photo prise le jeudi midi) ils protègent, structurent, nourrissent le sol, et en plus c’est beau et mellifère. Je vais ensuite incorporer la matière au sol et y planter des poireaux dans un mois.

Nouvelles de Guillaume

Guillaume, un ancien stagiaire de Jean, s’installe en maraîchage à Saint-Maixent, sur les terres de ses grands-parents. Plusieurs d’entre nous sont allés avec Jean participer à une première réunion en vue de constituer une AMAP sur le modèle de la nôtre, autour de cette installation.

Pour nous, c’était il y a 10 ans et… notre amap se porte bien. C’était bien de pouvoir le dire aux futurs amapiens de St Maixent.

Planter les patates, gourmander les tomates

J’ai réussi à planter les patates cette semaine. A peine je coupais le moteur du tracteur qu’il s’est mis à pleuvoir et depuis il est tombé 25 mm. J’ai donc eu de la chance car cette pluie aurait pu encore repousser ces plantations car la terre aurait trop collé.

Je mets dans les paniers des grandes feuilles de choux. Traditionnellement on s’en sert pour y cuire la grimolle dans le Poitou. Vous pouvez aussi vous en servir pour faire des ballotins ou du farci poitevin.

J’ai gourmandé une première fois les tomates sous serre et elles sont en fleurs pour la plupart. Les plants de courgettes, aubergines, poivrons tomates et citrouilles sont prêts à être plantés en plein champ puisque maintenant on ne craint plus les gelées.