Archives par auteur: lms

Au joli jardin

J’ai beaucoup travaillé depuis un mois et demi et ça se voit au jardin. Il est presque plein et subjectivement joli. J’ai réussi à contenir les adventices et les doryphores. Les pucerons quant à eux sont restés confinés sur les courgettes et les concombres de la serre. Mardi j’ai eu une fine équipe de 3 amapiens qui m’ont aidé à désherber, tutorer et tailler les tomates. Malgré tous ces efforts la saison n’est pas encore à la pleine production de légumes qui commencera en juillet avec l’arrivée des légumes de plein champ.

Jean

Plat de lentilles, blettes et patates

225g de lentilles du Puy / 50 ml d’huile d’olive / 2 oignons / 5 gousses d’ail / 1,5 càs de cumin en poudre / 1 citron bio / 1 pincée de sel / 1 pincée de poivre / 6 pommes de terre farineuses (620g) / 1 botte de blettes (400 à 500 g environ, vert et blanc mélangés) / 1 boîte de 70g de concentré de tomates / 1,25 L de bouillon de volaille (maison ou reconstitué avec un cube)

Mettre les lentilles dans une grande casserole d’eau froide et les faire cuire 20 min. Les égoutter. Séparer le blanc des blettes de la partie verte. Laver le blanc et le couper en petits dés d’environ 5 mm de côté. Laver la partie verte et la couper grossièrement. Éplucher les pommes de terre et les couper en morceaux grossiers.

Eplucher les oignons et les gousses d’ail, les ciseler finement. Verser l’huile d’olive dans une sauteuse. Déposer ail, cumin, oignon, sel, poivre et 3 lamelles de zeste de citron (on peut utiliser un épluche-légumes pour les prélever) et mélanger. Faire cuire 15 min environ en remuant régulièrement jusqu’à ce que les oignons brunissent légèrement.

Quand les oignons sont dorés, ajouter dans la sauteuse les lentilles égouttées, les morceaux de pommes de terre, le concentré de tomates, le blanc des blettes coupé en dés et mouiller le tout et le bouillon de volaille. Laisser cuire 25 min à frémissement.

Pendant ce temps, mettre le vert de blette dans une cocotte. Couvrir et laisser cuire 15 min environ. L’eau de végétation va suffire à les cuire. Les égoutter.

Quand la préparation lentilles pommes de terre a fini de cuire, ôter les zestes de citron, ajouter le vert de blettes et laisser cuire encore 2 min de plus.
C’est prêt.
(Soupe d’hiver adaptée en mettant moins de bouillon)

recette de Bénédicte

Entremets au fenouil

J’ai essayé avec l’aneth et c’est un délice !
Délayer 4 g d’agar-agar (une cuil à café à peine bombée) dans 1 litre de lait de riz froid. Ajouter un peu de sucre (1 cuil à soupe ou 2 max selon les goûts).
Ajouter la barbe d’un bulbe de fenouil ou 2-3 branches d’aneth coupées finement.
Faire bouillir quelques minutes puis verser dans un saladier et laisser refroidir. La préparation se solidifie alors.
Vous pouvez mettre ensuite au réfrigérateur pour déguster frais.

recette de Mélanie

Au jardin

Ça pousse fort au jardin : le maïs, les endives, carottes et panais ont doublé de taille en une semaine, les courges et courgettes ont eu 4 ou 5 nouvelles feuilles en 10 jours et les patates sont en pleines fleurs et pas trop pleines de doryphores. Les échalotes, elles, ont attrapé un champignon, les feuilles dépérissent. Il faudrait que ça s’arrête sinon la récolte va être compromise. Tout cela c’est en plein champ.

Dans les serres, les aubergines, poivrons et tomates sont très jolis et ont de l’avance sur la saison. Une partie des pieds de courgettes est farcie de pucerons et ça, depuis plus d’un mois. Ça fait une semaine que je vois énormément de coccinelles adultes ainsi que des larves sur les feuilles. Les nouvelles feuilles qui poussent n’ont plus de pucerons, en revanche ils auront condamné quelques pieds.

Jean

Pique-nique de l’AMAP « Chez Polet »

Jean et Maïlys proposent la date du 28 juin pour le pique-nique de l’AMAP, « Chez Polet » à Adriers. Pensez à réserver cette journée.
Nous vous tiendrons au courant de l’organisation afin de respecter au mieux les mesures sanitaires tout en passant un moment agréable.

La salade d’Ambre-Pernelle

Râper un chou-rave, y ajouter quelques carottes crues coupées en grosses rondelles, une poignée d’amandes entières, une poignée de gingembre confit, une pomme coupée en cubes, le zeste d’une orange et son jus. Assaisonner avec du sel, du curry, de la noix de muscade et du 5 baies.
Accompagner d’une vinaigrette : une cuillère de purée de noisette, une cuillère d’huile neutre (colza, pépin de raisin), 2 cuillères de jus de citron et du zeste, une échalote émincée.

recette de Cosette

Galettes de chou-rave

Râper un chou-rave, une ou deux pommes de terre (en fonction de leur taille) et un oignon. Y ajouter 2 gousses d’ail écrasées. Il est possible d’ajouter du cheddar.
Battre 3 œufs, les assaisonner (sel, poivre, noix de muscade et cumin, ou autre en fonction de vos goûts) et une cuillère d’huile neutre.
Tout mélanger
Faire cuire soit à la poêle en galettes, soit en gaufres au gaufrier.
Peut accompagner la salade d’Ambre-Pernelle ou s’accompagner d’une sauce à la tomate.

Des pigeons et des choux

Ce printemps, j’ai complètement loupé les petits pois. Juste après les deux premiers semis en février et mars, il a beaucoup plu et le sol est resté gorgé d’eau, ce qui a fait pourrir les semences. J’ai donc tenté un ultime semis en avril avec de vieilles semences. Rien n’a levé, la semence était visiblement trop vieille. Alors pour me punir, j’ai semé plein de haricots verts et là il n’y a pas eu de problème de levée.
Cette semaine, j’ai encore beaucoup planté, des physalis, des patates douces, du piment, de la salade et des choux. Je suis obligé de mettre un filet sur les choux car ils risquent d’être attaqués par les altises et surtout par les pigeons. C’est la première fois en plus de 10 ans que les pigeons dévorent mes choux. Il faut croire que faute de petits pois, les pigeons s’accommodent bien avec le chou …

Jean