Toute l’actu !

Pique-nique annuel de l’AMAP

Le pique-nique annuel de l’AMAP aura lieu le dimanche 28 juin à 11h30 « Chez Polet » commune d’Adriers : c’est l’occasion pour les adhérents de partager un moment convivial et de venir voir le lieu où poussent les légumes.

Jean aura installé des panneaux « AMAP » de la sortie d’Adriers jusqu’au lieu-dit « Chez Polet ». Si besoin, le portable de Jean : 06 77 25 73 80

Le pique-nique partagé : chacun apporte un plat salé et un sucré (et pourquoi pas une bouteille de son choix). Pensez à apporter vos assiettes, vos verres et vos couverts. Les pique-niques individuels sont également possibles si vous le préférez.

Organisation de la journée : accueil chez Jean et Maïlys, apéro offert par l’AMAP, pique-nique, visite du jardin, animation, musique…

Covoiturage possible : rendez-vous sur le lieu habituel de distribution à 10h20

Désherbage et habillage

J’ai beaucoup désherbé cette semaine. Je profite d’une météo sèche et chaude pour me débarrasser des adventices. J’ai désherbé avec la main, à la binette, à la houe maraîchère et avec une bineuse tirée par Olympe. Le désherbage est une bonne partie de mon travail.
Mais j’ai aussi planté les poireaux avec l’aide de mon père et de mon oncle qui ont habillé les plants (couper les racines et les feuilles) et ensuite ils sont montés sur la planteuse pour piquer les 5000 plants de poireaux.

Jean

Au joli jardin

J’ai beaucoup travaillé depuis un mois et demi et ça se voit au jardin. Il est presque plein et subjectivement joli. J’ai réussi à contenir les adventices et les doryphores. Les pucerons quant à eux sont restés confinés sur les courgettes et les concombres de la serre. Mardi j’ai eu une fine équipe de 3 amapiens qui m’ont aidé à désherber, tutorer et tailler les tomates. Malgré tous ces efforts la saison n’est pas encore à la pleine production de légumes qui commencera en juillet avec l’arrivée des légumes de plein champ.

Jean

Au jardin

Ça pousse fort au jardin : le maïs, les endives, carottes et panais ont doublé de taille en une semaine, les courges et courgettes ont eu 4 ou 5 nouvelles feuilles en 10 jours et les patates sont en pleines fleurs et pas trop pleines de doryphores. Les échalotes, elles, ont attrapé un champignon, les feuilles dépérissent. Il faudrait que ça s’arrête sinon la récolte va être compromise. Tout cela c’est en plein champ.

Dans les serres, les aubergines, poivrons et tomates sont très jolis et ont de l’avance sur la saison. Une partie des pieds de courgettes est farcie de pucerons et ça, depuis plus d’un mois. Ça fait une semaine que je vois énormément de coccinelles adultes ainsi que des larves sur les feuilles. Les nouvelles feuilles qui poussent n’ont plus de pucerons, en revanche ils auront condamné quelques pieds.

Jean

Pique-nique de l’AMAP « Chez Polet »

Jean et Maïlys proposent la date du 28 juin pour le pique-nique de l’AMAP, « Chez Polet » à Adriers. Pensez à réserver cette journée.
Nous vous tiendrons au courant de l’organisation afin de respecter au mieux les mesures sanitaires tout en passant un moment agréable.

Des pigeons et des choux

Ce printemps, j’ai complètement loupé les petits pois. Juste après les deux premiers semis en février et mars, il a beaucoup plu et le sol est resté gorgé d’eau, ce qui a fait pourrir les semences. J’ai donc tenté un ultime semis en avril avec de vieilles semences. Rien n’a levé, la semence était visiblement trop vieille. Alors pour me punir, j’ai semé plein de haricots verts et là il n’y a pas eu de problème de levée.
Cette semaine, j’ai encore beaucoup planté, des physalis, des patates douces, du piment, de la salade et des choux. Je suis obligé de mettre un filet sur les choux car ils risquent d’être attaqués par les altises et surtout par les pigeons. C’est la première fois en plus de 10 ans que les pigeons dévorent mes choux. Il faut croire que faute de petits pois, les pigeons s’accommodent bien avec le chou …

Jean

Des nouvelles de l’AMAP

L’équipe d’animation s’est réunie ce vendredi pour faire le point sur les premiers mois de l’année 2020. Le confinement et toutes les mesures qui l’ont accompagné ont rendu le début de la nouvelle saison difficile. Nous avons eu l’impression de perdre ce qui fait l’essence-même de notre amap depuis 10 ans : la convivialité, les échanges, les discussions avec Jean autour des légumes, la joie de se retrouver tous les vendredis. Jean est présent à chaque distribution pour présenter, expliquer, valoriser les légumes que nous mettons dans notre assiette : ils ne sont plus anonymes. La mise en cageot a permis d’avoir une distribution sécurisée et nous remercions Jean pour ce travail supplémentaire. Mais les légumes – les salades notamment – se conservent moins bien de cette façon et supportent mal le transport. L’autorisation de réouverture des marchés va nous permettre de revenir tout en assurant la sécurité de tous et de chacun à un fonctionnement plus habituel.