Toute l’actu !

Des pigeons et des choux

Ce printemps, j’ai complètement loupé les petits pois. Juste après les deux premiers semis en février et mars, il a beaucoup plu et le sol est resté gorgé d’eau, ce qui a fait pourrir les semences. J’ai donc tenté un ultime semis en avril avec de vieilles semences. Rien n’a levé, la semence était visiblement trop vieille. Alors pour me punir, j’ai semé plein de haricots verts et là il n’y a pas eu de problème de levée.
Cette semaine, j’ai encore beaucoup planté, des physalis, des patates douces, du piment, de la salade et des choux. Je suis obligé de mettre un filet sur les choux car ils risquent d’être attaqués par les altises et surtout par les pigeons. C’est la première fois en plus de 10 ans que les pigeons dévorent mes choux. Il faut croire que faute de petits pois, les pigeons s’accommodent bien avec le chou …

Jean

Des nouvelles de l’AMAP

L’équipe d’animation s’est réunie ce vendredi pour faire le point sur les premiers mois de l’année 2020. Le confinement et toutes les mesures qui l’ont accompagné ont rendu le début de la nouvelle saison difficile. Nous avons eu l’impression de perdre ce qui fait l’essence-même de notre amap depuis 10 ans : la convivialité, les échanges, les discussions avec Jean autour des légumes, la joie de se retrouver tous les vendredis. Jean est présent à chaque distribution pour présenter, expliquer, valoriser les légumes que nous mettons dans notre assiette : ils ne sont plus anonymes. La mise en cageot a permis d’avoir une distribution sécurisée et nous remercions Jean pour ce travail supplémentaire. Mais les légumes – les salades notamment – se conservent moins bien de cette façon et supportent mal le transport. L’autorisation de réouverture des marchés va nous permettre de revenir tout en assurant la sécurité de tous et de chacun à un fonctionnement plus habituel.

Après les Saints de glace

La semaine a été très chargée car j’ai toujours un tas de plants à mettre en place après les Saints de glace (courges, courgettes, poivrons, tomates, aubergines …). Je m’organise pour que ces plants soient prêts à cette période pour pouvoir planter sans risquer qu’ils gèlent. Et aussi, la semaine chaude après la semaine pluvieuse a fait sortir beaucoup d’adventices. Il a donc fallu que je bine carottes, panais, maïs, haricots, betteraves.
J’ai buté les pommes de terre avec Olympe, la percheronne, et Arnaud et Camille en meneurs. On a fait du bon travail.

Jean

Le mizuna, Brassica rapa japonica

Cette semaine j’ai été confiné sous la serre à cause de la météo. C’était les saints de glace (Mamert, Pancrace et Servais) et comme d’habitude, il a fait froid, venteux, et pluvieux. Du coup avec Victor en stage pour 3 semaines, on a pu s’occuper de désherber, semer, tailler et attacher les tomates.
Dans les paniers cette semaine vous avez des radis glaçons (les blancs) plus gros et plus piquants que les roses.
Il y a une botte de Mizuna ça se mange avec la salade et c’est de la même famille que les choux, les radis et la roquette.

Le mizuna, Brassica rapa japonica, est une plante potagère appartenant à la famille des choux et des moutardes, les Brassicacées (ex-Crucifères). On le cultive pour ses belles feuilles vertes disposées en rosette, fortement découpées, assez semblables à celles de la roquette.

Jean

Nouvelles de la ferme du chant du bois

La saison des mises bas est maintenant terminée. Commencée fin janvier, ce sont près de 80 chevreaux qui sont nés sur la ferme. Le dernier étant le petit mâle de Mentalo qui est né au champ courant mars (par surprise ! l’échographie était négative…). Les chèvres poitevines forment cette année un troupeau de 60 têtes environs, sans compter Iggy Pop, Mimosa et Olligan les 3 boucs…et Omaha le bouc castré qui est dédié à l’attelage dans un futur plus ou moins proche. Depuis l’arrivée de l’eau et de la chaleur (pas cette semaine brrrrr), l’herbe pousse avec abondance. Je me retrouve vite débordé par cette pousse forte et soudaine. Je suis maintenant dans l’attente des beaux jours pour démarrer les foins. Les semis d’automne (blé/féverole, orge/pois, méteil) ont été réalisé tard mais les cultures, soutenues par les préparations biodynamiques, se trouvent en bonne santé et assez belles. Je prépare dans les jours prochains les semis de tournesol, de maïs, de betteraves et la plantation des quelques 600 pieds de Courge de Touraine. Je rappelle que vous pouvez encore réserver de la viande de chevreau (conditions et tarifs dans un message précédent) jusqu’à fin Mai. Courriel sur lafermeduchantdubois401@gmail.com. Au plaisir de vous lire.

Stéphane, paysan biodynamiste et fromager.

Le premier panier de la saison 11

Aujourd’hui c’est le premier panier de la saison 11. Il y aura des légumes toutes les semaines au moins jusqu’au mois de janvier.
Pour cette nouvelle saison j’ai prévu des nouveaux légumes à goûter. Les semences proviennent d’Afrique.
Au jardin c’est le rush, il faut planter, semer, désherber tailler, tutorer. Avec le déconfinement je vais avoir un stagiaire (Victor) qui devait être là au mois d’avril. Ça va me soulager.
Le plant qui est dans le panier est du basilic, vous l’aviez deviné. Vous pouvez soit le planter en pleine terre dans une zone ensoleillée soit le transplanter dans un pot plus grand.

Jean

Dernier panier de la saison 10

C’est le dernier panier de la saison 10. Merci beaucoup à tous les amapiens. Cette année a été marquée par une super fête des 10 ans ! Maintenant on entame la saison 11. Dès qu’on sera autorisé nous ferons une petite fête/visite de jardin et on espère que vous serez déconfinés fin août pour le ramassage des patates.
La saison 11 démarrera la semaine prochaine 8 mai.
Dans le panier de cette semaine les radis sont un peu passés mais j’ai du mal à les caler avec ces distributions irrégulières, d’autant que leur croissance varie avec les températures.
Les pommes de terre ont doublé de volume en 15 jours et on peut dire que ce printemps est propice à la production maraîchère (pluie et températures douces).
On démarrera la saison nouvelle avec entre autres de la salade et des fèves.

Jean

EARL J’Y CROIS (Ferme de Chassagne)

Producteurs Bio de légumes secs, farines et huile en Charente

Le GIE Ferme de Chassagne est un groupement d’agrobiologistes, basé en Charente (16), spécialisé dans la transformation (stockage, triage, calibrage, conditionnement) et la commercialisation de légumes secs (lentilles, pois cassés, pois chiches, haricots blancs, rouges, noirs et Borloto, flageolets), farines de céréales (blé, épeautre, engrain, sarrasin) et huile de tournesol.

Associés pour valoriser les productions du terroir par une démarche collective, de qualité et de proximité, les producteurs gèrent eux-mêmes les activités du GIE et la vente de leurs produits.

L’EARL  J’y crois est membre du GIE Ferme de Chassagne

Paysans vignerons bio, nous aimons transformer et commercialiser nos productions, de pineau des Charentes, vin, Cognac… Notre ferme de 68 ha en agriculture biologique est située à Bréville, petit village de l’ouest Charente à 15 km de Cognac et Matha. Nous cultivons 18 ha de vignes en agriculture biologique depuis 1998 et 50 ha de terres en AB depuis 2003. Depuis plusieurs générations, la famille Rousteau travaille cette terre, aujourd’hui c’est Pascal et Agnès qui perpétuent le savoir faire familial et vous font partager leur passion.

courriel : earljycrois16@orange.fr

web : https://www.lebiojycrois.fr/

Produits et bon de commande :

bon commande J- Y CROIS – 05 2020.pdf