Toute l’actu !

Mloukhiya, Pak Choi et piment végé

Dans les paniers cette semaine il y a :
– De la corète potagère ou mloukhiya dont on mange les feuilles. Vous pouvez les manger comme des épinards, ça réduit beaucoup moins et c’est un peu gluant. En Tunisie, on en fait de la mloukhiya qui est une sorte de ragoût de bœuf et, au Togo, on en fait de la sauce feuille avec du piment et de la crevette séchée. Les graines de cette plante me sont arrivées de Tunisie par le père de Foued (stagiaire).
– Du Pak Choi, c’est un chou de Chine dont les côtes sont très développées. Il est croquant et fin au goût.
– Du piment végétarien qui ne pique pas mais qui a un goût puissant.
Côté jardin, il a fallu que je ré-arrose tout car le vent a desséché le champ. Il restait une légère humidité dans le sol donc les plantes ont très bien réagi à l’arrosage et les températures sont tout de même moins fortes.
Dimanche, c’est le ramassage des pommes de terre. Je passerai avec le tracteur et la vieille arracheuse, ensuite vous aurez juste à vous baisser pour les ramasser. La récolte s’annonce bonne. Plus on sera nombreux, plus on ira vite, plus on prendra du bon temps.

Jean

Effets de la canicule

C’est maintenant que les effets de la canicule se font ressentir avec une baisse de mise à fruit des aubergines et poivrons qui étaient en plein soleil. Des fleurs ont coulé pendant le pic de chaleur, on va donc être 15 jours avec moins de ces légumes. Les courgettes, elles, ont eu leur tige principale mangée par des chevreuils ou un lièvre que je vois traîner au jardin. Une moitié a été scalpée. C’est ma pire année pour les courgettes. J’ai déjà arraché en juin tous les pieds de courgettes sous les serres car elles ont été ravagées par les pucerons. Vu qu’on ne peut pas tout réussir et tout rater, je peux vous dire que les courges sont bien, les poireaux revivent avec la pluie de la semaine dernière et les pommes de terre sont belles (vous avez déjà pu le remarquer), je vais avoir besoin de     mains pour les ramasser dimanche 30 août.
J’ai lancé pas mal de semis de radis, raves et navets, ça lève bien et tout est sous filet anti-insectes car les altises n’en feraient qu’une bouchée. J’adore les insectes mais certains me donnent du fil à retordre. Et pour ce qui est des chevreuils et lièvre, je n’ai toujours pas passé mon permis de chasse.

Jean

Tomatillos

Il y a des tomatillos et des piments dans les paniers. Les tomatillos peuvent se manger crus quand ils sont bien violets et se mangent cuits à tous les stades. C’est la base de la salsa verde, une recette mexicaine qui est sur le site de l ‘AMAP. Les piments brésiliens quand à eux ne piquent pas et ont un fort goût de piment.
Coté jardin, c’est toujours chaud et sec mais je continue l’arrosage, le désherbage et les semis. Dans la rubrique faits divers, un collègue à Queaux s’est fait voler beaucoup de légumes dans son champ dans la nuit de jeudi à vendredi. Cela faisait deux ans que ça n’était pas arrivé à un maraîcher du groupe. Alors non je ne me suis pas fait voler de tomates. Elles sont juste en chute de production dans les serres. Et les tomates de plein champ vont prendre le relais.

Jean

Météo

Vous ne serez pas étonnés si cette semaine une fois de plus je vous parle de la météo. Depuis 6 semaines, il n’est tombé que 2 mm de pluie. J’ai du mal à suivre avec les arrosages. Les légumes les plus impactés sont les patates douces, les physalis et les endives. Mardi dernier, quand le temps était couvert,  j’en ai profité pour arroser tout le jardin et j’ai recommencé vendredi matin. La chaleur de jeudi était terrible et j’ai eu le malheur d’aller faire un tour au jardin avant la sieste. J’y ai vu tous les légumes flagadas. Ce qui est dur, c’est qu’il n’y a pas de pluie annoncée et encore de la chaleur à venir. Ce qui est positif, c’est que l’ombrage des serres est très efficace et il me reste encore de l’eau dans mon petit étang.

Jean

Blanchiment

J’ai commencé cette semaine chaude par blanchir les serres. J’ai appliqué un mélange à base de chaux sur les bâches. Ça crée de l’ombre et fait baisser par conséquent la température. Les fruits comme les poivrons et tomates se retrouvent donc à l’abri des coups de soleil et l’atmosphère est plus vivable pour les légumes et le bonhomme. Le blanchiment est une technique très employée chez les horticulteurs, pépiniéristes et maraîchers.

Jean

La fin des haricots

Je suis assez content que les haricots verts arrivent à la fin. Car même si j’ai eu l’aide de Marc et de ma mère. Nous avons tout de même ramassé en 3 semaines un peu plus de 100 kg. Les rangs sont longs….
En revanche la tomate sous serre au 14 juillet est en pleine production et il y en a beaucoup. Quelques tomates d’extérieur sont déjà rouges.
Avec la chaleur les fanes de patates ont … fané. Du coup, les doryphores se sont retranchés sur les végétaux de la même famille les plus proches (la famille des solanacées) c’est à dire les aubergines. Je dois donc passer très régulièrement les faire tomber dans un seau au risque de les voir me dévaster les pieds.

Jean

Binage et arrosage

En plus de courir après les binages et les arrosages (le sol est bien sec) j’ai commencé les semis des légumes d’automne.
J’ai semé des choux de Chine, des chicorées, des laitues et du fenouil.
Cette semaine je vais semer en plein champ les premiers radis raves, les navets et les dernières carottes.
J’ai aussi arraché les courgettes qui ont été dévastées par les pucerons pour les remplacer par quelques chicorées, persil et laitues. Rassurez-vous il reste les courgettes de plein champ qui donnent.

Jean

L’été au jardin

C’est enfin l’été au jardin. La saison des tomates a commencé, j’ai fait 18 variétés que je vous présenterai lors d’une prochaine distribution. Vous avez cette semaine 500 g de tomates par amapien, la semaine prochaine on dépassera le kg à coup sûr.  Toutes ces tomates ont été cultivées sous serre non chauffée bien sûr. Je les ai semées le 15 février et plantées le 15 avril. Les tomates de plein champ plantées fin mai ne donneront que bien plus tard.
Les courgettes sous serre ont définitivement rendu l’âme à cause des pucerons mais enfin celles de plein champ prennent le relais et les pieds sont magnifiques et très prometteurs.

Jean