Amap du chaudron d'or

Fondue poireaux pommes de terre

Quatre grosses pommes de terre / 1 kg de poireaux (si possible assez fins) / 10 cl de crème fraiche  /  beurre  / sel et poivre

Couper les poireaux pour n’en récupérer que les blancs. Conserver la partie verte pour faire un potage par exemple. Couper les blancs en cylindre (environ 4 par blanc) puis fendre ces cylindres dans la longueur pour obtenir des lamelles. 

Faire fondre une grosse noisette de beurre dans une sauteuse et y mettre les poireaux à dorer à feu vif. 

Pendant ce temps, peler les pommes de terre et les couper en rondelles d’1 cm de large environ. 

Mélanger les pommes de terre aux poireaux dans la sauteuse, y ajouter environ 15 cl d’eau et faire mijoter le tout pendant environ 20 minutes à feu moyen et en recouvrant d’un couvercle. 

En fin de cuisson, saler et poivrer puis y ajouter la crème fraîche. C’est prêt.

 

Je compte sur vous

Dimanche prochain c’est le ramassage de pommes de terre. Je les ai plantées mi-avril,  elles sont parties sur les chapeaux de roues, les conditions étaient parfaites jusqu’à fin  mai. Ça s’est gâté en juin avec énormément d’eau. Je n’ai pas pu les butter. Les quinze  premiers mètres sont restés trop longtemps sous l’eau et les plants ont pourri. Puis il y a  eu une attaque de mildiou (un champignon) au mois de juillet. J’ai donc coupé les plants  de pommes de terre pour qu’il ne descende pas dans les tubercules. A part cela, il y a  quand même pas mal de pommes de terre à ramasser. Je ne vous fais pas venir pour rien, loin de là, car j’en avais planté beaucoup. Que ceux qui appréhendent ce chantier se  rassurent, les pommes de terre sont arrachées avec une machine et vous avez juste à les  ramasser dans des seaux. Si on est assez nombreux, on peut faire ça dans la matinée et  ensuite on partagera un repas. Je compte sur vous. On pourra aussi en profiter pour faire  un tour du jardin où les légumes sont poussants en ce moment. 

Jean

Sauge frite et tarte de saison

Sauge frite, pour agrémenter des pâtes ou une viande  

– Faire griller de belles feuilles de sauge dans une poêle avec du beurre – Quand elles sont dorées, les mettre sur du papier absorbant et attendre qu’elles soient  froides 

– Les émietter sur une assiette de pâtes 

Tarte aux baies de sureau (mon dessert du moment) 

– Faire une pâte brisée  

– Détacher les petites baies de sureau de leurs branchettes et les déposer sur la pâte  préalablement étalée et dont le fond aura été piqué  

– Faire l’appareil qui recouvrira les baies : mélanger un œuf, 50 g de poudre d’amandes,  40 g de sucre, un peu de vanille en poudre et 80 cl environ de crème fraîche (ou  végétale). Mélanger  

– Verser sur les baies et mettre au four (préalablement chauffé à 200) pendant 20-25 min 

– Faire refroidir 

recette d’Isabelle

Dimanche 29 août, ramassage des patates

Jean a besoin de nous pour la récolte des pommes de terre le dimanche 29 août.

Rendez-vous à 9h15 « Chez Polet », commune d’Adriers.

Pour le covoiturage, rendez-vous à 8h00 sur le lieu de distribution de l’AMAP.

Comme chaque année, nous vous espérons nombreux pour ce moment sympathique. Si le ramassage vous est difficile, vous pouvez quand même venir nous encourager, prendre l’apéro offert par l’AMAP et pique-niquer. Chacun emporte un plat salé et/ou sucré à partager.

Merci de réserver votre journée.

Olympe a 19 ans

J’ai profité de cette semaine de beau temps pour biner et arracher un maximum d’herbes dans les choux, betteraves, navets, poireaux…ça change l’aspect du jardin et ça fait du bien. Notre jument Olympe a été mise à contribution pour biner les poireaux. Elle a maintenant 19 ans mais elle est toujours bien vaillante.

Il y a dans les paniers des tomatillos. C’est une solanacée (même famille que les tomates, aubergines…) c’est l’ingrédient principal de la sauce salsa verde dont vous avez la recette sur le site de l’AMAP. C’est une recette mexicaine. On les cuisine verts pour cette sauce mais on peut aussi les manger crus. Dans ce cas, laissez-les mûrir un peu. Ils auront alors une couleur plus foncée et seront plus sucrés.

Jean

Gâteau de courgettes au basilic

– Allumer le four à 150° et huiler un moule à manqué

– Laver 600g de petites courgettes et les râper comme des carottes (du même nom !!)

– Verser 2 cuillères à soupe d’eau et 2 d’huile d’olive dans une sauteuse

– Ajouter les courgettes et les laisser cuire 5 min à couvert puis 3 min à découvert

– Ajouter 1 gousse d’ail pressée, mélanger le tout et laisser cuire 1 min

– Dans un cul de poule, fouetter 6 œufs + noix de muscade, sel et poivre 

– Ajouter 80 g environ de gruyère râpé + une dizaine de feuilles de basilic découpées en lanières 

– Verser ce mélange (petit à petit) sur les courgettes en remuant en même temps dans la poêle. Il faut que le mélange prenne un peu dans la poêle mais pas trop qd même (c’est pas une omelette !!!). Le feu doit être doux !

– Verser la préparation dans le moule beurré et laisser cuire environ 20 min.

– À manger froid de préférence accompagné par exemple d’une bonne sauce tomate 

recette d’Isabelle

Troisième round

Je suis en train de jouer le troisième round de la saison. Je m’occupe des semis et de l’implantation des légumes d’automne. C’est-à-dire la mâche, radis, navets, laitues, fenouil…

Les derniers semis de carottes et de betteraves sont bien levés. Cette semaine j’ai eu Léo en stage, on en a profité pour arracher un maximum d’herbe dans les poireaux. J’ai l’impression que d’avoir brassé de la terre à leur pied les a fait doubler de volume.

Jean

Légumes confits au four

250g de tomates plutôt petites / 1 belle aubergine / 2 petites courgettes / 1 ou 2 poivrons ou piments doux / quelques pincées d’herbes type thym, sarriette, origan / une pincée d’épices de votre choix parfumées et relevées / 1 oignon jaune / 2 échalotes / quelques gousses d’ail entières avec la peau / huile d’olive / sucre cassonade / sel, poivre / 1 grand sac pour congélation

Préchauffer le four à 140°C. Emincer l’oignon et les échalotes et les répartir sur la lèchefrite de votre four, préalablement recouverte de papier sulfurisé. Arroser l’ensemble avec un filet d’huile d’olive. Enfourner à 140°C 10 min, puis sortir du four. 

Pendant la cuisson, détailler les courgettes et l’aubergine en cubes de même taille. Détailler le ou les poivrons en lamelles. Mettre le tout dans un grand sac congélation avec les tomates et les gousses d’ail. Verser dessus 2 cuil. à s. d’huile d’olive  et les herbes de Provence bien écrasées entre les doigts ainsi que les épices et 1 cuil. à café de sucre de canne. Fermer le sac et bien secouer.

Ajouter ce mélange sur les oignons et échalotes et mettre au four. Comptez 1h à 1h30 de cuisson à 140°C, sans rien faire.