Amap du chaudron d'or

Cinq dans le jardin

Cette semaine j’ai eu beaucoup d’aide. On s’est retrouvé jusqu’à 5 dans le jardin. J’en ai profité pour récolter les courges et planter plein de choses sous serre. Comme chaque année, je suis satisfait de ma récolte de courges. Pour ne rien perdre, je vous mets cette semaine celles qui sont un peu abîmées et qui risquent de ne pas se garder en vous les distribuant en parts. J’aurais bien profité de toute cette aide pour planter l’ail mais le sol est gorgé d’eau. Il est tombé plus de 100 mm en moins de 10 jours. Il n’y a pas le feu car l’ail peut se planter entre octobre et fin décembre.

Jean

Feuilles de moutarde à l’ail et au gingembre

feuilles de moutarde crues / huile d’olive / ail émincé (3 ou 4 gousses selon la taille) / 1 à 1 ½ càc gingembre râpé / 1 tasse de bouillon de poulet / sel / vinaigre / 1 ou 2 oignons selon la taille / graines de sésame grillées (2càs)

Laver la moutarde et séparer les feuilles des tiges. Couper les feuilles en rubans minces et les tiges en dés (garder les feuilles et les tiges séparées).

Faire chauffer l’huile à feu doux dans une poêle ou un wok. Ajouter l’ail et le gingembre et faire cuire en remuant pour parfumer l’huile, environ 1 ou 2 minutes.

Ajouter les tiges en dés ainsi que le bouillon et continuer la cuisson en remuant jusqu’à ce que les tiges ramollissent, environ 3 à 5 minutes.

Ajouter les feuilles, couvrir et faire cuire jusqu’à ce qu’elles deviennent vert brillant, environ 5 à 8 minutes.

Incorporer le sel, le vinaigre et les oignons parsemer de graines de sésame et servir.

En compagnie

Cela faisait un an que je n’avais pas eu de stagiaire. Cette année j’accueille Benjamin. Il a 22 ans et est en CAPA à Lathus-Saint-Rémy. Il passe deux semaines à la ferme et reviendra d’ici la fin de l’année.

Je suis content de ne plus être seul au jardin, d’autant qu’il est d’excellente compagnie.

Cette année j’ai cultivé plusieurs chicorées pommées italiennes. C’est un légume que j’adore. Je les mange cuites mais elles peuvent se manger crues.

Je les cuis émincées avec du beurre, du sel et du poivre. Je déglace avec du jus de pomme. Vous pouvez y rajouter des oignons, du fromage, du piment etc…

Ça accompagne viande, riz, ou peut servir de base à la place de la sauce tomate sur les pizzas. Vous en aurez régulièrement cet hiver. J’espère que vous apprécierez ce légume qui en plus est joli.

Jean

Tarte sucrée au potiron / potimarron / butternut…

bref… ce que vous avez sous la main.

De la courge, donc / une pâte brisée faite maison / 150g de sucre / 3 càs de Maïzena / 15cl de lait / 2 œufs / 1 petite càc de cannelle / 1 ou 2 zeste(s) d’orange bios

Etaler la pâte brisée dans un moule à tarte. 

Préchauffer le four à 180°C. Faire bouillir 2 litres d’eau.

Découper le potimarron ou autre en gros morceaux, l’épépiner et faire cuire dans l’eau bouillante pendant 25 min (les morceaux doivent devenir moelleux).

Egoutter puis écraser pour obtenir une purée.

Dans un saladier, battre sucre et œufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la Maïzena puis le lait et la cannelle. Incorporer délicatement la purée de potimarron à ce mélange. Ajouter les zestes râpés.

Verser cette préparation sur la pâte. Mettre la tarte au four à 180°C pendant environ 40 min (on peut baisser la tarte dans le bas du four au bout de 20 min pour que la pâte soit bien cuite en dessous).

Laisser refroidir quelques instants et servir tiède.

Rutabaga, moutarde et spaghetti

Dans les paniers cette semaine il y a entre autres : 

– des rutabagas. Légume méconnu et mal aimé et pourtant… Je trouve que c’est le légume star du pot au feu et du couscous. Je l’adore en purée et il se mange aussi en frite. Faut y goûter ! En plus, cette année, je les ai bien réussis. Il faut en profiter.

– de la moutarde en feuille. C’est de la même famille que les rutabagas (famille des choux et navets radis…). La moutarde a un goût de cresson. Elle est parfaite pour les soupes ou les sauces. On peut la cuisiner en potée comme des choux.

– des courges spaghettis. Elles sont à consommer rapidement car certaines présentent des petits points de pourriture. Elles se cuisent vapeur, bouillies ou au four. Il ne faut pas trop les faire cuire pour ensuite extraire avec une fourchette des spaghettis végétaux qui se repassent à la poêle avec du beurre ou un jus de viande ou même de la sauce bolognaise.

Jean

Gâteau carottes / noix

C’est la saison des noix et vous avez des carottes dans le panier. Alors…

250g de carottes râpées / 125g de sucre / 3 œufs / 60g de noix concassées / 125g de beurre / 200g de farine / 1/2 sachet de levure / ½ càc de cannelle

Préchauffer le four à 150° (th 5)

Fouetter les œufs avec le sucre. Quand le mélange double de volume et devient mousseux, ajouter peu à peu la farine et le beurre fondu tout en continuant à bien fouetter. Ajouter ensuite la cannelle, la levure, et enfin les carottes râpées et les noix en continuant à mélanger vigoureusement. Quand le mélange est prêt, verser dans un moule à cake et faire cuire 1h.

Laisser tiédir avant de démouler.

Vers du poireau

La saison de maraîchage c’est à fond de mars à octobre. Le repos approche pour moi dans deux-trois semaines. En ce moment, je continue à semer (mâche, salade) et à planter (épinards, salade, oignons) sous les serres.

J’ai planté pas mal de poireaux cette année et, comme chaque année en cette saison, ils sont attaqués par la mouche du poireau. Mais pour l’instant c’est mineur (c’est mineuse), (c’est minant). Dans un mois et demi ça va être plus sérieux mais à la sortie de l’hiver, les vers disparaissent.

Les vers des poireaux attaquent mes poireaux depuis que je suis installé avec des dégâts plus ou moins importants. Il n’y a pas grand-chose à y faire. Mais j’ai appris à savoir attendre avant de m’inquiéter. 

Jean

Céleri à la sauce aux noix et à l’orange

Recette pour 400g de céleri : 3 oranges / 1 citron / 150g de yaourt / 2 càs de crème fraîche / 1 càs de purée de noisettes ou amandes / 50 g de noisettes ou de noix / 1 càc de miel / 1 càc d’huile / 1 bouquet d’aneth / poivre

Éplucher les oranges et les mettre en quartiers en enlevant le plus possible de membrane blanche. Les couper en morceaux. Conserver le jus qui s’est écoulé. Laver et égoutter le céleri. Tailler grossièrement les feuilles et couper les côtes en morceaux de la largeur d’un doigt.

Mettre les oranges, les morceaux de céleri et la moitié des feuilles dans un petit saladier et remuer.

Pour la sauce, presser le citron. Mélanger énergiquement le jus de citron, le jus d’orange, le yaourt, la crème fraîche, la purée d’amandes ou de noisettes, l’huile et le miel. La sauce doit être très lisse.

Verser la sauce dans le saladier et bien mélanger.

Servir cette salade sur des assiettes. 

Hacher les noisettes (ou les noix) ainsi que l’aneth. 

Parsemer la salade de ce mélange en ajoutant le reste des feuilles de céleri et un peu de poivre