Amap du chaudron d'or

On se les gèle

Cette semaine a été marquée par le froid, je pense qu’il y avait plusieurs années que les températures n’avaient pas été aussi basses sur une aussi longue durée. Au mois de décembre, l’intérieur des serres a gelé plusieurs fois. Pour que les serres gèlent, il faut qu’il fasse -4 C° dehors. Ce froid est gênant pour les récoltes car il faut que j’attende que ça dégèle pour y aller. Par contre si ça pouvait bousculer les parasites (pucerons limaces…) ce serait super. Ça fait 3 printemps que j’ai des soucis de pucerons sous les serres, et ça fait 3 ans qu’il n’avait pas gelé sous les serres. Donc il y a de l’espoir.

Jean

Nuages au citron

1 blanc d’œuf / 150g de sucre (on peut réduire) / 100g de poudre d’amandes / 1 citron (jus+ zeste) / sucre glace

Préchauffer à 200°. Dans un bol, mettre le blanc d’œuf et mélanger à la fourchette. Ajouter la poudre d’amandes, le jus et le zeste râpé du citron. 

Mélanger d’abord à la fourchette, puis avec les doigts. La pâte doit être douce et un peu collante. Recouvrir d’un film et laisser reposer au réfrigérateur pendant 30 min.

Mettre un peu de sucre glace dans une assiette et, une fois le temps de repos écoulé, façonner des boules d’environ 30g chacune.

Rouler les boules dans le sucre glace et disposer les biscuits sur une plaque à four tapissée de papier cuisson. 

Faire cuire pendant 10 min à 200°.

Laisser refroidir avant de déguster

Présence des producteurs

  • Chaque semaine
  • La ferme du Chant du bois : pause hivernale
  • Les passants : pains et brioches
  • La ferme des Branjardières : œufs bio
  • Tous les quinze jours 
  • La Gaieté fruitée : jus de pommes, compote, pâtes de fruits
  • Huile d’Olivio : huile d’olive, tomates séchées, olives d’Italie
  • Chaque mois
  • Ekitrade, commerce équitable,  2e vendredi du mois
  • Vincent Grollier, viande de veau et de bœuf, dernier vendredi du mois

Pour vos commandes, voir la rubrique Les producteurs associés

Dernières plantations de l’année

Cette semaine avec Juliette, on a fait les dernières plantations de l’année. On a mis sous serre des plants de mâche, de laitue, de blettes et de choux. Tous ces légumes seront prêts pour le printemps 2022. On a aussi planté en plein champ des framboisiers et quelques arbres fruitiers. Quand je plante des arbres fruitiers, je suis obligé de les protéger avec un manchon en plastique, sinon les chevreuils viennent se frotter les bois le long de la tige, ça écorche les arbres et les fait crever. Au bout de 3/4 ans, je peux retirer la protection. En effet, quand le tronc est plus gros, ça ne les intéresse plus. 

Je commence à avoir de moins en moins de légumes au jardin, je vais pouvoir vous livrer encore quelques semaines et, courant janvier, je ferai une pause dans les distributions. Il me reste encore pas mal de panais, de radis, de navets, des poireaux et de la salade…

Jean

Les petits gâteaux de Noël d’Anne

40 g de sucre / 2 œufs / 10 g d’épices à pain d’épices / 2 càs de miel / 400 g de farine

Préchauffer le four 180° (th 6)

Mélanger sucre, œufs et beurre. Ajouter les épices et le miel et mélanger.

Ajouter la farine et pétrir. Laisser reposer 30 min.

Abaisser la pâte à l’aide d’un rouleau et utiliser des emporte-pièces pour la découper.

Répartir sur la plaque du four. 

Enfourner et faire cuire pendant 8 min à 180°.

Muffins à l’orange

150 ml de jus d’oranges fraîchement pressées (environ 2 belles oranges juteuses) / le zeste de 2 oranges / 2 œufs / 85 g de beurre / 100 g de sucre / 1 cuillère à café de levure / 1 cuillère à café de bicarbonate / 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger dans un grand récipient les éléments secs : la farine, la levure, le bicarbonate, les zestes, le sucre et le sel.

Ajouter ensuite le jus d’orange, les œufs et le beurre fondu, puis mélanger, avec un fouet manuel pour que les muffins soient bien aérés et moelleux. Il ne faut pas trop battre la pâte. Quand les ingrédients sont mélangés, on arrête. 

Remplir les moules à muffins aux 3/4, et faire cuire dans le four préchauffé pendant 20 -25 minutes.

Le verger « ancestral »

On a profité cette semaine avec Juliette qu’il y ait moins de travail au jardin pour faire des plantations d’arbres et de petits fruits. Le long d’une rangée d’arbres plantés l’année dernière, on a mis en place une petite centaine de groseilles et cassis. Le long d’une serre, on a planté une haie de noisetiers et pêchers.  Dans quelques années ils pourront faire un peu d’ombre l’été, et l’hiver quand les feuilles seront tombées ils laisseront passer le soleil. Dans le verger « ancestral », on a mis en terre 5 vieilles variétés de pommiers récupérées auprès des croqueurs de pommes de la Vienne. Il me reste encore des arbres, il faut que je leur trouve une place. La plantation d’arbres est une maladie, et ça ne s’arrange pas avec l’âge ! Juliette, à mon contact, va être contaminée. 

Jean

Quiche panais / bleu

Faire une pâte brisée (200g de farine, 100g de beurre, un peu de sel, un peu d’eau tiède, on mélange avec les doigts). Préchauffer le four à 200°.

2 ou 3 panais / 2 càs d’huile d’olive / 150 g de fromage bleu émietté / 200ml de lait / 150g de crème liquide / 3 œufs / un peu de ciboulette (ou autre) / sel (pas trop, le bleu est déjà salé) et poivre

Eplucher les panais et les couper en tronçons. Les mettre sur une plaque à four, les enduire d’1 ou 2 càs d’huile d’olive, saler, poivrer et faire rôtir environ 30 min jusqu’à ce qu’ils soient tendres et dorés. Baisser le four à 180°. 

Répartir les panais cuits et le bleu sur le fond de tarte. Fouetter ensemble les œufs, la crème et le lait, saler et poivrer légèrement, ajouter la ciboulette puis verser sur les panais. Enfourner une trentaine de minutes.