Amap du chaudron d'or

Parrainage d’abeilles


L’abeille se charge du service public de pollinisation et par conséquent joue un rôle important dans la production des fruits et légumes.

La production de miel par les abeilles est anecdotique par rapport à son rôle pollinisateur.

Je vous propose de parrainer des abeilles plutôt que d’acheter du miel. En d’autres termes, je vous propose « d’épargner des abeilles ». Un essaim a besoin de 3 parrainages de 50 euros. Ce parrainage me permet d’entretenir la ruche, de rémunérer mon travail et de remplacer l’essaim en cas de mortalité. Cela a pour conséquence de maintenir le nombre d’essaim dans votre rucher. Naturellement, le miel de vos abeilles, fruit du butinage, vous sera exclusivement partagé.

Nous organiserons un partage de butin appelé « tiens voilà du butin ».

Je souhaite réaliser cette expérience avec 5 colonies au minimum et l’étendre à l’ensemble du rucher en 2012 (une vingtaine de ruches).

Il y aura deux partages de butins dans l’année. Le miel de printemps est récolté mi-mai, il est souvent blanc, crémeux, et doux. Il doit être récolté à cette époque car après il cristallise dans les alvéoles et ne peut plus être extrait.

La deuxième récolte a lieu début octobre. Elle est bien plus abondante. Le miel est doré avec un goût plus prononcé. Il est très liquide le premier mois après la récolte puis il devient plus crémeux quelques temps avant de durcir.

Je m’engage au cours de cette entreprise de vous fournir des nouvelles de vos ruches, de vous recevoir sur le rucher (pour les plus curieux) et de remplacer tout essaim qui serait amené à disparaître.

En accord avec l’équipe d’animation, nous proposons un tarif solidaire au même titre que pour les légumes. 4 parrainages à 55 euros permettront d’ouvrir un parrainage à 30 euros.

Les contrats seront disponibles lors des distributions.

Jean

Pause et certification bio

La semaine prochaine (le 18 mars) verra le 44ème panier de légumes livré sans interruptions. A partir de cette date, je vais faire une pause d’au moins 3 semaines pour une reprise à la mi avril (45ème panier) avec des légumes nouveaux. Vous serrez prévenus de la date précise de reprise de la distribution.
Il est important de noter que les autres producteurs (boulanger, fromager, pâtissière, éleveur….) seront présents aux distributions selon leur planning habituel.

C’est aujourd’hui le 11 mars 2011 que la ferme termine sa conversion vers l’Agriculture Biologique. L’herbe de mes prairies est aujourd’hui certifiée AB ; cependant pour mes légumes seuls ceux semés après le 11 mars pourront être présentés avec le label. Je n’ai pas attendu « demain » pour semer, désolé !

Soupe de poireaux pommes de terre

Faire un roux d’oignon, dans lequel on fait revenir des pommes de terre coupées en petits cubes et des poireaux coupés en rondelles. Lorsque cela est doré, couvrir largement d’eau, saler, poivrer. Faire cuire 20 minutes. Ne pas mixer la soupe mais la manger telle quelle. Servir avec du cerfeuil haché et une rondelle de chèvre assez frais.

Recette d’Elwan

Nouvelles du rucher

Cette semaine, les abeilles ont butiné sur la ferme des fleurs de violettes, de saule, de prunier sauvage.

Il est réjouissant de constater que l’ensemble des ruches présente une activité. Je pense qu’elles vont bien mais j’en saurai plus lorsque j’effectuerai la visite de printemps (ouverture et inspection des ruches) quand la température sera plus clémente (vers la fin mars début avril). Cette visite est très importante pour moi (apiculteur amateur) car cela fait 5 mois que je n’ai pas mis le nez dedans (cela me manque).

Tarte lentille carotte

Faire cuire des lentilles pour en mettre un demi-centimètre au fond de la tarte.

Râper et faire cuire les carottes puis les mélanger avec du chèvre frais et un peu de lait et un œuf (plus des graines de cumin, c’est pas mal) du sel.

Garnir la pâte d’abord avec les lentilles puis les carottes par-dessus et voilà, au four !

Recette de Greg

Plantations

Cette semaine nous avons fait beaucoup de semis et de plantations pour du court moyen et long terme.

A court terme : semis ratatouille (aubergine, poivrons, tomates, oignons)

A moyen terme les artichauts

A plus long terme des pommiers « Pattes de loup » et des griffes d’asperges. Ces asperges ne donneront qu’en 2014 et resteront en place jusqu’en 2034. Je n’aurai alors pas encore 55 ans et avec la conjoncture, j’en replanterai à ce moment pour qu’elles me poussent jusqu’à la retraite. Avant une plantation d’asperge pouvait faire la carrière d’un maraîcher et maintenant c’est 2.

Mais occupons nous de nos oignons qui n’ont pas été une réussite cette année. J’ai donc choisi de changer mes pratiques culturales. Ils ne sont plus cultivés sur butte mais en sillon. Ils ne seront plus sur la parcelle la plus légère mais sur la plus lourde. Et cette année ils sont « à l’abri » des geais car je les ai plantés plus profond. (L’année dernière quelques petits malins attirés par le brillant des écailles d’oignons venaient les arracher un à un sur les rangs sans les emporter !)

J’ai compté 1 kg de bulbilles (oignons semence) par contrat, et vous aurez aussi en plus des oignons blancs et rouges.