Archives par auteur: lms

Trois versions crues

La betterave rouge peut se manger cuite comme crue. Nous on préfère crue et râpée (ça fait des crudités pour l’hiver).

Pour l’accommoder il y a différentes possibilités

La version de maman : vinaigrette, échalote, persil.

La version de belle maman : vinaigrette, noix, et bleu.

La version du beau frère : fromage blanc, moutarde et cumin.

Si vous connaissez la levure maltée de bière, c’est délicieux saupoudré sur la betterave.

Patidou farci

Une délicieuse petite courge portion. En plus d’être bon, il est aussi très beau. Son goût rappelle la châtaigne et aussi bizarrement la pâte à gâteau. Sa chair est dense et sucrée. Le patidou peut être dégusté cru, râpé comme de la carotte ou cuit, en purée, en soupe ou farci.

Je vous propose deux façons de faire pour ce qui est de la cuisson.

1- épépiner la courge et la faire cuire 20-30 minutes à la vapeur. Puis ajouter de la farce et gratinez au four (attention à ne pas percer la peau lorsque vous mettrez la farce).

2- Couper et épépiner, puis ajouter la farce dans la courge crue. Mettre au four 1h15. Dans ce cas mettre dans le plat du four un fond d’eau et un papier d’aluminium sur les courges.

Chat’marade

Les campagnols continuent leurs ravages, après les carottes voilà qu’ils s’attaquent aux panais et aux poireaux ! Pour lutter contre les campagnols selon la technicienne en agriculture biologique, il faut 6 chats à l’hectare. J’en ai 4 (des chats !) dans la force de l’âge, cela devrait faire l’affaire. Mais si on prend en considération la douce tiédeur du poêle et les rigueurs de l’hiver, les campagnols peuvent festoyer encore tranquillement ! Courage chat’marade !, les campagnols ont du goût cette année, (peut être un peu le goût du pot au feu ?).

Velouté de potiron et châtaignes

250g de potiron, 250g de châtaignes pelées, 1 gros oignon, 1 blanc de poireau, 1 pincée de thym, 1 cube de bouillon de légumes, 4 cl d’huile de noix, 4 cuillères d’huile d’olive, sel, poivre.

1. Épluchez l’oignon et laver le blanc de poireau. hachez assez finement ces légumes. dans une cocotte faite chauffer l’huile d’olive à feu moyen, puis ajoutez l’oignon, le poireau et le thym. Cuire 2 à 3 minutes en remuant de temps en temps.

2. Ajouter le potiron, les châtaignes, le cube de bouillon et assez d’eau pour tout recouvrir. Portez à ébullition, puis laissez mijoter à couvert pendant 30 min.

3. Mixer et ajouter l’huile de noix.

Pour tout dire, nous préférons la recette sans le poireau.

Recette de Bénédicte

Gratin de choux de Bruxelles au chèvre

Faire cuire 5 minutes les choux de Bruxelles dans de l’eau bouillante. Dans une poêle faites revenir 2 tranches de poitrine fumée. Réservez. Faites une sauce béchamel à laquelle vous ajouterez, ½ fromage de chèvre (type Chabichou) et délayez. Dans un plat à gratin disposez les choux de Bruxelles, les lardons et recouvrez de la béchamel au chèvre. Passez au four puis gratinez.

Avec cette recette Mamie paulette réconcilie n’importe qui avec les choux de Bruxelles !

Cela dit si on les cuisine avec une volaille et plus particulièrement du canard, pas grand monde n’y résiste non plus. Et dans ce cas, les faire cuire directement dans la cocotte ou dans le plat du four avec la volaille.

Recette de mamie Paulette

Bilan des gelées

Maintenant je peux faire le bilan des gelées et de la neige de la semaine dernière. Les radis glaçons ne sont plus (ils feraient mieux de changer de nom !)
Il y a eu des dégâts sur quelques choux frisés, les cornets et les salades frisées.
Tous les légumes racines sont intacts.

Couscous de chez Polet

Cette semaine, vous avez un panier spécial couscous (sans la semoule !)

Faire cuire de la viande de mouton dans de l’ail, des épices et des oignons. Ajouter de la tomate concassée (celle que vous avez conservée de cet été peut-être) de l’eau et cuire les légumes en commençant par ceux qui sont les plus longs à cuire (pois chiches préalablement trempés, carottes, panais, navets, si il vous reste du choux c’est encore meilleur avec mais cette semaine ils sont en tenue de camouflage sous la neige et finir par la courge) ajouter des raisins secs ou des amandes. Saler et servir avec de la semoule.

Recette de Maïlys

Feuilles ou racines

Cette semaine, la récolte a été conditionnée par les conditions météo. La récolte de légumes feuilles (épinards, choux, mâche de plein air..) a été rendue impossible car ils étaient gelés. Ces légumes résistent tout de même bien au gel à condition de ne pas y toucher quand ils sont raides.

En revanche, le sol étant à peine gelé, j’ai pu récolter des légumes racines bien à l’abri sous la neige.