Toute l’actu !

Débordé.e.s

Vous allez être débordé.e.s de légumes feuilles. Que ce soit dehors ou sous serres, les laitues de toutes sortes, les chicorées, les blettes, les choux de chine, la mâche… ont vite poussé au mois d’octobre. Quand je prépare la distribution je cueille le jeudi tout ce qui ne craint pas le flétrissement (carottes, poireaux, piments…), et le vendredi tout ce qui est feuilles (céleri, salade, aromatiques) pour que ce soit encore croquant quand cela arrive chez vous. Les pommes de terre, courges, aulx, oignons et échalotes sont déjà récoltés et stockés chez moi.

Les courges

Dimanche on a fait la récolte de courges. Elles sont posées à plat sur des palettes et des tables dans une petite grange. Ce ne sont pas les conditions idéales pour la conservation. Le mieux c’est dans un endroit bien sec, à environ 16 °C. Dans une maison c’est parfait. Celles que je vous distribue peuvent être conservées chez vous jusqu’au mois de mars-avril. J’ai cultivé plus d’une dizaine de variétés. Cette semaine dans les paniers ce sont des Jack be little. En plus de faire une belle déco pour Halloween, elles ont une chair délicieuse au léger goût de châtaigne. L’idéal c’est de les mettre à 150 °C au four pendant une demi-heure, puis on les ouvre comme une tomate à farcir, on enlève les pépins et on y met un peu de crème et de fromage. Après un nouveau passage au four, elles sont prêtes à être servies et mangées à la petite cuillère.

Chevreuil

Il y a beaucoup de légumes feuilles implantés sous les serres et en plein champ (blettes, chicorées, laitues, choux chinois…). Le ou les chevreuils a (ont) repéré les cultures. Moi j’ai repéré les dégâts. Je dois fermer les portes des serres sinon il passe dedans la nuit. J’ai mis un voile sur les cultures d’extérieur, ça marche bien. Il n’y a que peu de dégâts. Mais s’il trouve une porte ouverte ou un voile de parti, il y va à pleines dents.

Dans les serres

Ça bouge dans les serres, j’ai arraché tomates, poivrons, courgettes… J’ai enlevé la paille qui servait de mulch pour semer directement sans travail préalable du sol. La terre sous la paille était meuble mais très sèche. J’ai semé radis, fèves, navets et de la mâche. J’ai aussi planté plein de laitues, des choux raves, des blettes et quelques choux chinois.

Alternatiba

Nous avons passé un très agréable week-end Alternatiba. Notre stand, commun avec d’autres amaps de Poitiers et alentours, a attiré beaucoup de monde et pas seulement pour goûter à nos petits plats (mais un peu quand même…). L’ambiance était joyeuse et festive. Une vingtaine de personnes nous ont donné leur adresse afin d’être contactées pour la saison prochaine.

Des parasites dans les poireaux ?

J’espère que je ne me prononce pas trop vite mais il n’y toujours pas de parasites dans les poireaux. S’ils restent sains c’est super car vous en aurez pas mal et en plus les poireaux sont de belle taille. La culture de poireaux commence par le semis au mois de février. Ensuite un gros chantier de préparation de plants et de plantation fin juin. Après je les bichonne (arrosage et désherbage) jusqu’au 15 août. Au 15 août, quand les poireaux sont bien partis, je sème du trèfle dedans. La récolte commence en septembre et finit en mars. Le trèfle semé prendra beaucoup de biomasse sur les 3 derniers mois de croissance (avril, mai, juin). C’est beaucoup de travail mais cette année trèfle et poireaux sont superbes.

Tomates, choux kale et engrais verts

Les tomates n’en finissent plus de mûrir. C’est fini je les arrache pour mettre d’autres choses à la place. J’ai récupéré les tomates vertes pour vous en mettre une fois dans vos paniers. Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez les laisser tranquilles, elles finiront par mûrir chez vous, par contre ça ne fera pas une tomate extraordinaire. Vous pouvez en faire de la confiture ou bien la cuisiner dans un cake, une tarte ou autre. Il y a une recette de tarte à la tomate verte sur le site internet de l’amap qui est vraiment superbe.
Il y a dans les paniers du chou kale (chou feuille frisé), ça fait quatre ou cinq ans que j’en cultive. Ce légume a soi-disant un gros succès aux Etats-Unis. On peut le manger en potée, à la poêle, cru ou en chips. Je vous donne la recette des chips de chou kale. Prenez les feuilles et enlevez la nervure centrale puis coupez les feuilles en 4. Dans un saladier placez les bouts de feuilles, mettez un peu d’huile et un peu de sauce soja. Mélangez le tout de telle façon que les feuilles soient juste huilées. Placez-les ensuite au four pour qu’elles se dessèchent et soient croquantes. C’est très bon, mais il faut surveiller la cuisson car ça peut vite passer de chips à quelque chose de carbonisé.
Il y a 10 jours, j’ai semé les derniers engrais verts. Les engrais verts sont des couverts végétaux semés (moutarde, trèfle, sarrasin…). Ils couvrent le sol et protègent de l’érosion, les racines structurent le sol, et à la fin du printemps je les broie et les incorpore au sol pour un apport de matière organique. Les engrais de cette année sont très bien levés. La moitié du jardin en est couvert, j’en ai même semé dans les cultures (en association avec poireau, courge, céleri, carottes).