Archives par auteur: lms

Cake au saumon et fenouil

Ingrédients (pour 6 personnes) :
– 180 g de farine
– 3 œufs
– 10 cl de lait
– 10 cl d’huile d’olive
– 2 bulbes de fenouil « J’ai mis 3 bulbes de fenouil de Jean au lieu de 2 »
– 2 grosses boites de saumon
– 100 g d’emmental râpé
– 2 cuillères à soupe d’aneth
– 2 cuillères à soupe de graines de fenouil
– 1 sachet de levure
– sel, poivre

Lavez et émincez les bulbes de fenouil en lamelles. Faites-les cuire 10 minutes à la vapeur, puis laissez-les refroidir. Faites griller les graines de fenouil 5min dans une poêle à sec. Réservez. Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Huilez un moule à cake de cm. Dans un saladier, mélangez la farine et la levure. Dans un bol, battez les œufs en omelette puis ajoutez le lait et l’huile d‘olive. Salez (peu à cause du saumon) et poivrez. Versez sur la farine et mélangez. Ajoutez le fenouil, l’emmental râpé, le saumon égoutté, les graines de fenouil et l’aneth. Mélangez. Versez dans le moule et enfournez 30 minutes. Laissez tiédir le cake avant de le démouler. Dégustez-le à température ambiante avec une belle salade.

Recette de Françoise

Lingots suisses

Ce sont les dernières tomates de l’année (ce coup ci c’est vrai ! les pieds ont été arrachés). Ce ne sont surement pas les meilleures, mangez les plutôt cuites. Vous vous êtes partagés 1,2 tonnes de tomates cet été, soit plus de 30 Kg par contrat.

Pour les courageux qui ont décidé de faire de la confiture de tomates vertes, voici la recette de Simone (88 ans ma voisine) : « pour 2 Kg de tomates, y mets 1 Kg de sucre, et pi moi contrairement à la Jeannine y mets hjamais de citron parsqu’y en ai pas et pi te fais cuire le tout, t’aura qu’a passer à la maison y t’en f’rai goutâ »

Dans les paniers cette semaine, vous avez des choux de chine (des pack choï Taisai). Vous pouvez les manger cuits sautés ou crus en salade comme crudité (c’est ce qu’on préfère).

Il y a une petite quantité de lingots suisses (ne vous réjouissez pas ce n’est pas de l’or). A faire tremper une nuit avant cuisson, et à faire cuire avec des tomates par exemple sur le coin du feu si vous en avez un. Il n’y en pas beaucoup, le rang avait été décimé par le taupin juste à la levée.

Galette et beignet

Pour faire une galette on râpe la courge. Puis on mélange cela à de l’œuf battu avec d’autres ingrédients tels que épices, ail, fromage… Cuire dans une poêle sur un centimètre d’épaisseur. Le point délicat et de parvenir à la retourner, pour cela utilisez un couvercle sur lequel vous faites glisser la galette puis retournez la poêle sur l’ensemble et remettre le tout dans le bon sens ! Bien faire griller des deux côtés.

Les beignets se font généralement avec de la courge râpée mélangée à de la pâte à beignets assez épaisse. Pour varier les plaisirs, vous pouvez épicer la pâte et changer la farine de blé contre de la farine de pois chiche ou de Sarazin.

Soupe

La soupe de courge est un grand classique, voici quelques associations possibles :
– Oseille poireau courge
– Tomate oignon courge
– Châtaigne pomme courge
– Pois chiche piment courge

Ajouter selon le goût une pointe de crème fraîche.

Courge crue

– en crudités, simplement taillée en bâtonnets et servie avec une sauce pour tremper.
– râpée en salade, hachée en tartare, tranchée en carpaccio, en rémoulade… on épluche si la peau est trop coriace, sinon on peut la laisser. On privilégie des épices assez douces pour ne pas cacher la saveur subtile de la courge.
– taillées en « nouilles », avec un découpeur en spirale, un économe ou une mandoline, et servies avec une sauce tomates ou un pesto ou encore dans un bouillon au miso.
– liquéfiée au mélangeur (blender) pour faire des smoothies, des milk-shakes, des potages ou des crèmes dessert. On lui ajoute du lait ou du bouillon pour obtenir la consistance désirée et des épices, la courge aime particulièrement la cannelle, le gingembre, le curry.

La vraie sauce bolognaise

Faire revenir des oignons et du bœuf haché. Puis ajouter des tomates du céleri en branche en rondelles, des carottes en petits dés, un bouquet garni et du vin rouge. Cuire longtemps en rajoutant de l’eau si nécessaire. Salez, poivrez.

Servir avec des pâtes.

Recette d’Alex