Archives par auteur: lms

Deux recettes pour les fêtes

Pour les toasts du réveillon :
Tartare de tournesol
Faire tremper une nuit des graines de tournesol décortiquées.
Egoutter, rincer.
Mixer avec des échalotes ou des petits oignons et de l’huile d’olive.
Tartiner sur du pain rustique.

Pour le grignotage dessert :
Délices aux dattes et aux figues
1 grosse poignée d’amandes ou de noix / 1 grosse poignée de dattes (sans le noyau) / 1 grosse poignée de figues sèches / 2 cuillères à soupe de vin rouge / 25 g de sucre / 1 bonne cuillère à café de cannelle / menthe fraîche

Broyer longuement dattes, figues et amandes (ou noix) au mixer : on voit toujours des petits morceaux, la pâte n’est pas absolument homogène (le mixer bloque de toute façon). Ajouter le vin rouge, mixer à nouveau, ça va donner une pâte, à laquelle on ajoute sucre et cannelle. Donner encore un coup de mixer pour que tout soit bien mélangé. Former de toutes petites boulettes. Les disposer dans un petit bol de service, en glissant une ou deux branches de menthe fraîche et une dernière branche sur le dessus pour décorer. La menthe va légèrement parfumer les boulettes. Conserver au frais, au moins 12h avant de servir.
Peut se conserver assez longtemps

Deux gros chantiers

Cette semaine avec l’aide de Yann et de Clément en stage, j’ai pu boucler les derniers deux gros chantiers de la saison, c’est à dire la plantation d’ail et la mise au forçage des endives.

Les conditions météo ont été avec nous et ces deux gros chantiers sont passés comme une lettre à la poste.

La production de racines d’endives cette année est bonne. J’ai une bonne quantité et de bon calibre.

Il y a dans les paniers cette semaine un mélange de salades dans lequel vous allez retrouver : de la chicorée rouge de Vérone, des cœurs de pain de sucre, de la frisée, de la laitue, du cresson alénois, et du chou de Chine (encore lui).

Colcannon

Recette Irlandaise des veilles de Toussaint. (Pomme de terre, panais, choux)

Faire cuire 800g de pommes de terre et 200g de panais (on peut faire aussi moitié/moitié).

Emincer 200g de chou (vert ou Kale) et des oignons. Faire revenir dans du beurre à couvert à feu doux, jusqu’à ce que le chou soit tendre. Saler, poivrer.

Faire tiédir 20cl de lait. Ecraser les pommes de terre et le panais à la fourchette en ajoutant le lait progressivement. Ajouter le chou et les oignons cuits.

Servir avec du beurre.

Touche personnelle : j’ai mis un peu moins de chou et j’ai ajouté du poireau et des blettes.

recette de Bénédicte

Les nouvelles du Chant du bois

2018 arrive à son terme. Quelle année ! De la pluie, de la pluie et de la pluie…puis du 14 juin au 4 octobre seulement 48 petit mm Marçay ! Les chèvres ont vite été cantonnées dans les bois pour brouter un peu de vert.

Après la fauche pour des foins de moyenne qualité, l’herbe a grillé. Les 2000 beaux plants de betteraves repiqués ont disparu entièrement par manque d’eau. C’était pas mieux pour les choux ! La maladie de Lyme m’a joué quelques tours, pas de magie, mais beaucoup de fatigue cette année.

Malgré tout, les Poitevines m’ont donné du lait pour faire quelques fromages (parfois un peu coulants !) et pas moins de 4058 yaourts sur l’année. Les boucs (Iggy pop, Mimosa et le petit dernier Olligan) venus retrouver leurs compagnes le 13 août ont démarré leur travail illico presto (non, ce n’est pas une nouvelle recette). Ainsi, le début des mises bas sera avancé vers le 15 janvier 2019, d’où mon absence cette semaine.

Deux mois avant les chevrillages, c’est le tarissement (période de repos pour les chèvres et de « grandes vacances » pour le chevrier) Il n’y a plus de lait. Je reviendrai tout de même une ou deux fois vous proposer pâtés, carbonades, saucissons et savons (et peut-être des colis de Noël). Au plaisir de vous retrouver…vite. Stéphane, paysan biodynamiste heureux

Soupe aux lentilles

Dans une GRANDE casserole, faire revenir à l’huile d’olive un oignon émincé et 2 gousses d’ail hachées.
Ajouter un CAS de romarin, 1 CAC de graines de cumin et du laurier.
Ajouter 2 grosses pommes de terre et 3/4 carottes coupées en morceaux et une branche de céleri en tronçons.
Laisser cuire 5 minutes.
Ajouter 250g de lentilles sèches rincées et égouttées et 1 litre de bouillon, porter à ébullition.
Faire mijoter 20 minutes.
Ajouter quelques tomates pelées et 200g d’épinards congelés, saler et poivrer.
Cuire 15 minutes.
Servir avec des tranches de pain grillées et frottées à l’ail.

recette de Laurence

Chevreuils, campagnols et renards

Au mois de septembre j’avais placé un voile sur les laitues, frisées, trévises et pain de sucre pour éviter que les chevreuils ne les broutent.

Les laitues et les frisées sont déjà passées dans les paniers il y a quelques semaines. Depuis j’ai remis le filet.

Les pains de sucre et les blettes poussent le voile vers le haut. Quand je l’ai retiré, j’ai vu que les campagnols ont boulotté un pain de sucre sur 5 et une trévise sur 3. Ils se sentent en sécurité sous le voile et commencent à manger depuis leur terrier en attaquant les racines puis en finissant par le cœur par le dessous.

Ils goûtent aussi dans une moindre mesure aux carottes, betteraves, navets et topines.

Vous comprendrez qu’avec un régime alimentaire en partie composé de rongeurs, les renards sont les amis des maraîchers.

Harira

Découper 200g de mouton en cubes et le mettre dans une marmite. Ajouter 2 ailerons et un cou de poulet (ou une cuisse coupée en deux) et 150g de lentilles (on peut mettre aussi un peu de pois chiches qui auront trempé dans l’eau froide depuis la veille) et 2 oignons grossièrement coupés. Couvrir d’eau froide salée et poivrée (1.5 l). Porter à ébullition et laisser cuire une heure et demie à petits bouillons.

Mettre un litre d’eau à bouillir dans une deuxième marmite. Y plonger 4 tomates coupées (tomates pelées en boîte vu la saison).  Ajouter 20 g de beurre et le jus d’un citron. Faire bouillir 20 min. Délayer 2 càs de farine dans un peu d’eau et mélanger à la préparation. Laisser mijoter quelques instants.  Regrouper le contenu des deux marmites. Laisser cuire à petit feu 10mn, rectifier l’assaisonnement et servir brûlant.

Touche perso : on peut ajouter à mi-cuisson dans la première marmite des légumes de saison coupés en petits morceaux (choux, patates, carottes, …). On peut aussi mettre un piment entier intact pour relever le tout.

recette de Bénédicte

Choux de Chine et d’Europe

Vous avez encore une fois cette semaine du chou de Chine. Mon beau-frère m’avait ramené des semences de Chine et j’ai découvert que ce que les européens appellent « choux de Chine » est en réalité une dizaine de choux différents pour les Chinois. C’est comme si nous appelions « choux d’Europe » l’ensemble de nos choux (de Bruxelles, de Milan, cabus, Kale…). Peut-être qu’il faudrait cuisiner ces choux chinois de différentes façons selon les variétés. Vous avez plusieurs recettes de chou de Chine sur le site du chaudron.
Les poireaux sont encore bien réussis cette année, je pense avoir maintenant une bonne expérience pour les réussir. On peut se réjouir aussi qu’il n’y ait pas de vers même si pour ce point mon expérience ne peut rien.