Archives par auteur: lms

Paillassons et aubergines

La chaleur continue de sévir et en plus il ne pleut toujours pas. Les prairies sont de vrais paillassons. Les chevaux sont au foin depuis plus de 15 jours. Certains arbres perdent leurs feuilles à cause de la sécheresse (sûrement un moyen de défense). Les pêches quant à elles, pourtant assez nombreuses, vont se retrouver avec leur peau de pêche sur le noyau. Au jardin, cette chaleur fait souffrir les légumes. Ma réserve d’eau a sacrement diminué au mois d’août. Je concentre les cultures. Cette semaine j’ai planté entre mes poireaux (forts jolis) des laitues, des chicorées et des blettes.J’ai aussi semé des navets et des radis d’hiver ainsi que des épinards et de la laitue. J’ai hâte que les températures redescendent et que la pluie arrive ; au mois d’avril je tenais le discours inverse. Je retourne ma chemise, je la jette même, elle est pleine de sueur.
« Non ce n’est pas la pluie dans les grandes plantations Mais la sueur de mon visage qui irrigue les champs » comme disait Colette M.
Vous trouverez cette semaine dans vos paniers des aubergines africaines (petites rouges qui ressemblent à des tomates). Elles sont plus amères que les aubergines que l’on a communément chez nous. Au Togo et au Cameroun, je n’ai croisé que des petites aubergines. Certains les mangent crues, beaucoup les cuisinent dans des plats en sauce mais réduisent l’aubergine en purée avant. Pour moins d’amertume vous pouvez les éplucher

Soupe vietnamienne aux courgettes

5 à 6 gousses d’ail / un gros oignon / 4 pommes de terre moyennes / 4 carottes / 2 courgettes moyennes / 2 cubes de bouillons de volaille (vous aurez remarqué que ce sont plutôt des parallélépipèdes, d’ailleurs !) / des nouilles chinoises (ou des spaghettis, ça va aussi bien) / des restes de poulet ou pintade ou canard ou… / sel / curcuma / gingembre
Dans une sauteuse, faire dorer les gousses d’ail écrasées et l’oignon dans un peu d’huile d’olive. Rajouter les pseudo-cubes délayés dans 2 verres d’eau. Couper les carottes, les pommes de terre et les courgettes en morceaux pas trop fins et les ajouter au mélange avec sel, curcuma (1 càc) et gingembre 1 càc).
Faire cuire les nouilles ou spaghettis et les égoutter.
Quand les légumes commencent à être cuits, rajouter la viande coupée en petits morceaux et poursuivre la cuisson.
Prélever un peu de sauce pour faire sauter dans une poêle les pâtes égouttées. On peut les faire légèrement dorer. Puis les rajouter aux légumes dans la sauteuse. Ne pas hésiter à rajouter de l’eau si besoin dans la sauce.

adaptée par Chantal

Recette de concombre cuit à l’indienne

Ingrédients : 1 gros concombre ou 2 petits, 1 gros oignon, 1 yaourt grec , 60 ml de crème fraîche, des raisins secs blonds + des amandes effilées, ½ cuill soupe environ de curry, ½ cuill soupe environ de coriandre ciselée, ½ cuill à café de gingembre en poudre , ½ cuill à café de curcuma

Lavez le concombre, épluchez-le puis fendez-le en 2 dans le sens de la longueur. Coupez chaque moitié en 3 ou 4 toujours dans le sens de la longueur. Taillez ensuite en petits bâtonnets. Epluchez et couper finement l’oignon et l’ail. Faites chauffer de l’huile dans une sauteuse et y faire revenir l’oignon et l’ail. Ajoutez les épices (curry-curcuma-gingembre), laissez chauffer 1 à 2 minutes puis ajouter les concombres. Mélangez pour enrober les concombres avec les épices. Ajoutez le yaourt grec, la crème fraiche et les raisins, mélangez et couvrez. Faire cuire à feu moyen 15 min environ mais le temps dépend si vous aimez le concombre encore un peu croquant ou plus mou. Avant de servir, ajoutez les amandes puis saupoudrez de coriandre fraîche.

recette d’Isabelle

Caponata siciliana

Ingrédients : quelques belles tomates, oignons,  aubergines (4 petites environ), vinaigre balsamique, gros câpres, origan et basilic, une casserole ou faitout

Emincez l’oignon et le faire revenir dans de l’huile d’olive.  Plongez les tomates dans de l’eau frémissante pendant 30 secondes pour pouvoir les épluchez. Au bout des 30 secondes, plongez-les dans de l’eau très froide. Ajoutez les tomates pelées en petits quartiers aux oignons et laissez cuire 15 min environ. Coupez les aubergines en 4 dans le sens de la hauteur afin de couper des petits cubes. Ajoutez les aubergines et remuez. Laissez cuire pendant 10 min environ. Ajouter des gros câpres (ou des petits si pas de gros), des feuilles de basilic et de l’origan. Ajoutez une tasse de vinaigre balsamique et laissez mijoter doucement jusqu’à ce que les aubergines soient bien fondues. Assaisonnez si nécessaire. Saupoudrez de parmesan fraichement râpé au moment de servir.

recette d’Isabelle

Records de température et piment végétarien

Cette semaine, on a atteint des records de température et certains légumes en ont souffert en dépit des arrosages réguliers. Beaucoup de tomates ont pris des coups de soleil et ont cuit et certains céleris branche ont été en partie brulés. Cela n’aura pas de conséquences graves car ils vont se régénérer. La baisse des températures et les 7 mm d’eau qui sont tombés jeudi matin ont fait du bien aux plantes et à mon organisme. Cette semaine j’ai préparé des plants de légumes pour l’automne : chicorée, fenouil, mâche, laitue, blette, …
Dans le panier de cette semaine, vous trouverez une nouveauté : le piment « végétarien ». C’est un piment de Guyane qui ne pique pas. Vous pouvez croquer dedans en toute confiance et j’espère que vous serez agréablement surpris par son parfum puissant. Comme chaque année, j’ai cultivé du maïs doux, il est différent de celui que l’ont peut voir dans les champs qui est cultivé pour son amidon. C’est en revanche celui que l’on trouve en boite de conserve. Le maïs doux est très consommé en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Vous pouvez le faire cuire à l’eau 10 min ou le faire griller au barbecue. J’ai un franc succès avec cette plante auprès des enfants.

Tagliatelles de courgettes à la carbonara

A l’aide d’un économe, d’une mandoline ou à défaut d’un long couteau couper 1 ou 2 courgettes en lanières fines.
Porter à ébullition de l’eau saler et plonger y les lanières de courgette 2 à 3 minutes (elles doivent rester al dente).
Egoutter et passer sous l’eau froide.
Émincer un oignon le faire revenir dans un peu d’huile d’olive. Ajouter des lardons fumés.
Préparation : battre 3 œufs avec de la crème fraiche, 1 cuillère à soupe de parmesan, saler, poivrer.
Ajouter les lanières de courgette dans la poêle, puis la préparation, laisser mijoter quelques instants. Servir avec du parmesan.

Epinards de Nouvelle-Zélande

Cette année j’ai eu tendance à resserrer les espaces entre les légumes, car j’entretiens de moins en moins les cultures avec le tracteur. Les courges, physalis, céleris, maïs… sont plantés assez denses (mais pas trop) pour que les adventices ne se développent pas trop. Ces cultures étant assez proches les unes des autres, ça facilite le travail d’irrigation. Ma réserve d’eau est assez haute pour la saison car je n’ai pas arrosé du tout au printemps. En ce moment, j’arrose entre 20 h et 8 h du matin tous les 5 ou 6 jours.
Cette semaine dans vos paniers il y a des tétragones, appelés aussi « épinards de Nouvelle Zélande », même s’ils ne sont pas de la même famille botanique. Les tétragones sont à cuisiner comme les épinards, c’est un légume estival pas trop connu. Ma grand-mère nous en cuisinait souvent, ils se ressemaient tout seuls dans son jardin. Cette année, ils sont issus de mes propres semences de l’an passé.