Archives par auteur: lms

Variétés libres et reproductibles

Les tomates sous serres sont en pleine production. Ce ne sont que des variétés libres et reproductibles ou appelées aussi, à tort, variétés anciennes. Je les récolte le mercredi soir ou le jeudi matin. Je les stocke ensuite jusqu’au vendredi dans un vieux bâtiment assez frais. Je n’ai pas de chambre froide. Les tomates de plein champ commencent juste à changer de couleur.
La récolte des oignons a été faite cette semaine. Les oignons rouges et une partie des oignons de garde sont assez petits. Ils étaient sur une zone qui est restée en hydromorphie après la plantation. Les trois quarts des oignons de garde ont été plantés dans une zone plus drainante, et le calibre des oignons est bien plus gros.

Brioche perdue aux abricots

Préchauffer le four à 180 °.
Rincer et sécher 8 abricots.
Les couper en deux.
Dans un saladier battre 2 œufs avec 40 cl de crème liquide, 10 cl de lait, 80 g de sucre et 1 sachet de sucre vanillé.
Dans un plat à gratin intercaler les 8 tranches de brioche et les morceaux d’abricots.
Verser le mélange du saladier sur la brioche et laisser imbiber 30 min
Parsemer de cassonade et amandes effilées.
Enfourner 20 mn.

recette de Christine

Prochaines livraisons

ه Stéphane (fromages de chèvre, yaourts) : chaque vendredi
ه Maël (fruits rouges) : chaque semaine
ه Mathilde et Charlotte : chaque vendredi, en alternance
ه Ekitrade (produits exotiques en bio et/ou équitable : thé, café, jus de fruits, sucre de coco, …) : tous les 15 jours
ه Anne (pain) : le 20 juillet (pensez à passer vos commandes)
ه Vincent pour le bœuf : dernier vendredi du mois
ه David (bières la Belette) : tous les deux mois environ
ه Bertrand (farine et lentilles) : à peu près tous les mois quand tout va bien !
ه Ferme Dana (huile colza et cameline) : 2 commandes par an.
ه Huile d’olive d’Italie : une ou deux fois par mois
ه Gaec de l’étang (porc) : 2 ou 3 commandes par an. Prochaine date à fixer.
ه Autour des plantes : une fois par trimestre
ه Christine et ses confitures : sans doute une date en juillet

Les nouvelles du champ et les recettes de gombos de Jean

Une des nouveautés de l’année, c’est le gombo. C’est un légume que j’ai mangé chez une copine turque et lors d’un voyage au Togo. Il est très consommé au Japon, aux Etats-Unis, au Moyen-Orient et dans les zones tropicales. Ça fait plusieurs années que j’en cultive pour la famille, il n’y a pas de raison que je ne vous en fasse pas aussi. C’est une malvacée, plante de la famille des mauves, hibiscus, roses trémières… Niveau goût, aucun problème, c’est subtil et ça ne pique pas. C’est au niveau de la texture que c’est spécial. C’est très gélatineux. On n’est pas du tout habitué à ça, sauf ceux qui mangent des blancs d’œufs crus. Je le vends mal mais essayez. Soi-disant, c’est bon pour la santé, c’est plein de vitamines, ça aide à lutter contre l’asthme, le psoriasis, l’obésité et la strombolite. Je ne vais pas vous pondre une recette comme ça car il y a plein de façons de le cuisiner :
– ça peut se manger cru, on fait ça régulièrement au jardin avec mon fils
– cuit vapeur et ensuite en vinaigrette avec d’autres légumes (ça c’était chez notre amie turque)
– cuit en petits bouts dans une sauce tomate et piment pour accompagner du riz, et là c’est très gluant (mangé au Togo)
– on peut les mettre dans une soupe ou ragoût pour épaissir (sur les conseils d’une amie japonaise)
– braisé vite fait dans du beurre en tapas (ça c’est mon invention mais du coup plus aussi bon pour la santé)
Sinon côté jardin, il est tombé 32 mm en trois jours, depuis samedi soir : le top ! Les courges, maïs, endives adorent. J’ai passé beaucoup de temps à désherber cette semaine, ça pousse très vite et il ne faut pas se laisser déborder. Les joies de la culture bio ! Il y a un bon moment que le glyphosate est interdit chez Polet…

8000 poireaux

Je commence à arroser car même s’il a bien plu, le vent du nord a bien séché les cultures. J’ai planté presque 8000 poireaux, un gros chantier de préparation avec l’aide de mon père et d’un ami. Ils ont habillé le poireau c’est-à-dire lui couper une partie des racines et des feuilles afin de stimuler la croissance. Pour la plantation, il faut être 3 : un conduit le tracteur et deux assis sur la planteuse placent les plants. Tout s’est passé dans de bonnes conditions espérons une aussi bonne récolte que l’année passée.

Haricots verts à l’ail

30 g de beurre / 3 càs d’huile d’olive / une gousse d’ail émincée / haricots verts équeutés et coupés en 2 / sel et poivre / parmesan râpé
Dans une grande poêle, faire fondre le beurre et l’huile d’olive sur feu moyen puis ajouter l’ail et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit doré, en remuant fréquemment.
Ajouter les haricots verts et assaisonner avec sel et poivre.
Faire cuire les haricots pendant environ 10 à 15 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Retirer du feu et saupoudrer de parmesan râpé.

Soupe glacée au concombre

Pour 4 personnes : 1 gros concombre / 4 petites tomates / 4 yaourts nature / 1 à 2 cuillerées à soupe de crème fraîche épaisse / 1 pincée de poivre de Cayenne (facultatif) / des feuilles de menthe fraîche / sel et poivre
Peler le concombre, le couper en deux dans la longueur et retirer les graines si nécessaire. En réserver 1/4. Mixer le reste. Ajouter les 4 yaourts et la crème fraîche. Bien mélanger. Ajouter une pincée de poivre de Cayenne, du sel et du poivre. Réserver au moins deux heures au réfrigérateur.
Juste avant de servir ébouillanter les tomates pour pouvoir les peler. Les épépiner et couper la chair en dés ainsi que le reste du concombre. Les ajouter à la préparation.
Décorer de quelques feuilles de menthe ciselées. Servir bien frais.