Amap du chaudron d'or

Prochaines livraisons

Prochaines livraisons :

  • Fromages de chèvre (Stéphane) : fin de la saison, les chèvres préparent la venue des bébés !
  • Mathilde et Charlotte (graines germées, légumes lacto-fermentés, pâtés végétaux) : à peu près tous les 15 jours, en alternance
  • Pain (Anne) : 20 janvier
  • Ferme de La Fayaudrie : volailles, fromages de vache,… 13 janvier
  • Confitures (Christine) : en janvier, à préciser
  • Ferme de Dana (huile) : 1 er vendredi de chaque mois, sauf en janvier
  • Viande de bœuf et de veau (Vincent) : tous les derniers vendredis de chaque mois

Pour passer commande, toutes les références sont ici : Producteurs associés

Derniers navets

Ce sont les derniers navets que vous avez cette semaine. Ils ne sont pas de toute beauté. Ils ont le « cul » attaqué par les vers. Je vous les ai quand même mis dans les paniers. Au pire, avec du tri, la moitié près du collet est bonne. Il y a aussi la première fournée d’endives. Elles sont toutes saines, il n’y a pas eu de problème de pourriture cette année. Pourvu que les prochaines soient pareilles.

Recettes d’endives

Alors, les endives, comment les mange-t-on ?

Crues, en salade (ça, tout le monde connaît). Avec des noix, c’est encore meilleur. Et avec du roquefort, c’est trop fort… On peut rajouter de l’huile de noix, aussi, ça parfume bien.

Braisées, vous savez faire.

En gratin : cuites au préalable et entourées d’une tranche de jambon, avec une béchamel et hop ! gratinées au four.

Ou sans béchamel, tiens, c’est plus léger : cuites dans une cocotte avec un peu de beurre ou d’huile (30 min environ), on les met ensuite dans un plat à gratin après les avoir entourées d’une tranche de jambon, on parsème de fromage râpé et on arrose du jus de cuisson. Au four quelques minutes.

Poêlées avec un peu de beurre ou d’huile, pendant 10 min puis les égoutter. Faire cuire à la poêle des pommes de terre coupées en dés, ajouter des lardons. Mélanger le tout et remettre sur le feu quelques instants.

L’hiver est sec

L’hiver est sec ! Mon trou d’eau n’est pas très rempli et j’imagine que les nappes phréatiques sont dans le même état. Je commence à avoir quelques poireaux touchés par les vers mais globalement c’était une très bonne année pour ce légume puisqu’ils sont bien gros et globalement sains. Toujours pas de campagnols en vue donc mes carottes et autres sont toujours dans le champ. Je pense que le printemps pluvieux a dû noyer des portées et du coup la population est faible.

Recettes de chou-rave

Le chou-rave peut se manger cru, coupé en fines rondelles, c’est frais, c’est bon.

Cuit à la vapeur puis coupé en tranches, on peut ensuite le poêler et le servir avec du persil.

Braisé avec orange et gingembre : 1 chou-rave de 500 g – 1 oignon – 1 orange – 2 cm de racine de gingembre – sel – poivre – huile d’olive. Éplucher le chou-rave, le gingembre et l’oignon. Tailler le chou-rave en gros bâtonnets et hacher grossièrement l’oignon et le gingembre. Faire cuire le chourave 10 minutes dans de l’eau salée, faire revenir oignon et gingembre dans une poêle. Au bout de 5 minutes, ajouter le chou égoutté, saler et poivrer. Laisser une dizaine de minutes en remuant fréquemment. Ajouter le jus d’orange et laisser réduire 5 minutes à feu vif.

Et avec les légumes d’hiver, pensez au pot-au-feu !

Ail et courges

La plantation d’ail est le dernier gros chantier de l’année et c’est plié. Tout d’abord il a fallu casser l’ail c’est à dire séparer les gousses de toutes les têtes d’ail. C’est ce qu’il y a de plus long, ça peut se faire au chaud devant un film. Ensuite vient la plantation à la main et assez profond pour que les geais ne les voient pas et ne tirent pas dessus. J’ai planté environ 25 kg de semences soit deux planches de 75 m avec 5 rangs chacune. Ça été fait mardi après-midi et mercredi. Le top, c’est que jeudi il a plu dessus. Les champs en avaient très besoin.

Cette semaine, c’est les dernières courges de l’année qui sont distribuées. Il y en a eu toutes les semaines pendant plus de quatre mois. Je pense que certains en ont encore en stock. Elles se garderont mieux chez vous dans une atmosphère chaude et sèche que chez moi, mais globalement j’en n’ai pas perdu beaucoup.

Fenouils braisés

Bulbes de fenouil-1 citron-1 verre de vin blanc-1 branche de thym-2 gousses d’ail-sel, poivre- huile d’olive

Nettoyer les bulbes de fenouil, les couper en 2 dans la longueur. Faire chauffer 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, y mettre les fenouils à revenir pendant 10 min environ, ils doivent un peu se colorer. Au bout de 5 min, ajouter les gousses d’ail pelées et coupées en 2. Verser ensuite le jus de citron, le vin blanc, ajouter le thym et assaisonner. Cuire à couvert pendant environ 30 min : les fenouils doivent être tendres et confits et le jus très réduit.

On peut aussi faire le fenouil en gratin, en crumble, en quiche, en salade, on peut le faire cuire à la vapeur et le manger avec un peu de beurre et de sel…