Amap du chaudron d'or

Portraits d’amapien(ne)s

Bruno, notre photographe officiel, tire le portrait des amapien(ne)s lors des grandes occasions : récolte des pommes de terre, journée des associations, assemblée générale…

Dernière distribution

C’est la dernière distribution avant une petite trêve. Je n’ai plus de légumes. Il va falloir attendre les laitues, radis, navets épinards… Certainement fin mars, début avril. Cette semaine c’est la 35ième livraison. Il en reste encore 5 pour finir la saison en cours. Petite observation phénoménologique : j’ai vu le 18 janvier des grues descendre vers le sud et j’ai vu des grues remonter vers le nord le premier février. Ça ne laisse pas beaucoup de temps au maraîcher pour hiberner. Je vais quand même pouvoir lever le pied au jardin. Il faut juste planter les pommes de terre primeur et semer poivrons, tomates, aubergines…

Poireaux à l’anglaise

Vous aurez sans doute l’occasion de manger des poireaux, même en l’absence de notre panier hebdomadaire. Une recette supplémentaire, donc.

Ingrédients : 4 poireaux / 4 œufs / un peu de farine, margarine et lait pour la sauce béchamel /cheddar ou cantal (si on préfère les fromages français) / sel, poivre. Faire cuire les poireaux à l’eau ainsi que les œufs durs. Préparer la béchamel en ajoutant du cheddar (fromage anglais) ou du cantal. Dans un plat allant au four mettre les poireaux avec les œufs durs en morceaux dessus, ajouter la sauce béchamel au fromage et faire gratiner 5 minutes. Plat idéal quand il fait froid !

Recette de Michelle

Nouvelles des champs

Le sol n’a pas dégelé cette semaine. J’ai quand même réussi à sortir les panais et les scorsonères. Ces légumes racines sont sous la couche gelée. Par contre, je n’ai pas pu arracher les poireaux qui, eux, sont coincés en partie dans la terre gelée. Je les aurais massacrés. Ils ne sont pas perdus, je vous les mets au frais pour la prochaine distribution. Je suis allé chercher de la semence de pommes de terre. C’est une variété précoce que je mets à germer chez moi au chaud puis je les planterai mi-février sous serre et elles arriveront fin avril début mai.

Recette de scorsonères

Laver et éplucher les scorsonères (avec des gants si vous ne voulez pas vous tacher les mains) en les plaçant dans l’eau citronnée pour qu’ils ne s’oxydent pas. Les faire cuire à la vapeur ou dans l’eau bouillante salée (on peut utiliser l’eau citronnée). Ensuite, on peut :

– les mettre dans un plat à gratin, verser dessus une béchamel et parsemer de fromage râpé

– les poêler avec de l’huile ou du beurre et servir avec du persil, seuls ou en mélange avec d’autres légumes

– mélanger de la crème fraîche avec une tasse de bouillon de volaille, faire réduire à feu très doux, ajouter du sel, du poivre, un peu de noix de muscade, disposer les scorsonères sur un plat de service, napper avec la sauce et parsemer de persil haché.