Amap du chaudron d'or

Chanceux

J’ai été chanceux avec la pluie. Samedi, il est tombé 13 mm et mardi 5mm. C’est futile mais pour moi ça change beaucoup de choses. Du coup j’ai pu planter sereinement des choux kale, des concombres, des salades, des patates douces, des tomates…ça y est, la grosse saison de plantation est passée. Ça fait un mois et demi que je plante. Il reste le chantier de plantation de poireaux avant la fin du mois. Cette plantation, je la fais avec une planteuse attelée au tracteur. Mes plants de poireaux sont super jolis. Je suis autonome sur tous mes plants. J’ai pu faire plein de plants de patates douces. Vous allez pouvoir voir ça le 24 juin lors de la fête de l’Amap à la maison

Soupe de courgettes

Couper les courgettes en gros morceaux et les faire cuire dans de l’eau salée. Quand elles sont cuites, enlever presque toute l’eau, ajouter du fromage frais de chèvre ou de vache, ou de la crème fraîche, une ou deux feuilles de basilic un peu de sel, un peu de poivre. Mixer le tout. Cette soupe peut se servir froide comme chaude.

Prochaines livraisons

  • .Stéphane (fromage de chèvre) : chaque semaine .
  • Mathilde et /ou Charlotte (pâtés végétaux, fromages végétaux, …) : chaque semaine, en alternance .
  • Christine (confitures) : 16 juin .
  • Anne (pain) : 23 juin .
  • Marie (volailles et fromages/yaourts de vache, merguez, …) : 23 juin .
  • Maël (fruits rouges et œufs) : fin juin, date à déterminer. Bonne nouvelle : le financement de son installation est assuré ! .
  • GAEC de l’Etang (porc) : livraison le 30 juin .
  • Vincent (viande de bœuf et veau) : 30 juin

Pour passer commande, toutes les références sont ici : Producteurs associés

Attention les papilles

Ça fait deux semaines que je plante dans tous les sens (poivrons, patates douces, céleris, salades, fenouils, courgettes…). Planter c’est une chose mais après il faut entretenir tout ça (binage, arrosage…) sinon ça ne donne pas grand-chose. Les pommes de terre de plein champ n’ont jamais été aussi bien tenues mais il y a déjà pas mal de doryphores qui ont pondu. Les alliacées (oignons, aulx, échalotes) sont jolies, c’est sûrement lié au printemps sec. L’année dernière où ça avait été humide les oignons et les échalotes avaient en parti pourri. Ce qui est moins bien, c’est les tomates ; la moitié des pieds sont en retard à cause du coup de gelée de la mi-avril. Les aubergines peinent un peu car il y a des pucerons et des doryphores que j’enlève quotidiennement. Vous allez aussi bientôt manger des courgettes, les pieds qui sont sous serre sont superbes. Vous avez des navets primes. Attention les papilles, la peau s’enlève très facilement. Vous pouvez les manger crus ou sautés. Rien à voir avec les navets d’hiver.

Navets nouveaux crus

Une manière facile et agréable de manger le navet nouveau est de le préparer cru, cela permet de bien profiter de sa fraîcheur. Le plus simple est d’intégrer des rondelles de navets à une salade de crudités : navet/pamplemousse et navet/betterave crue, ça marche bien. Le navet peut également être râpé à la manière des carottes. Il est délicieux mélangé à des petits cubes de pommes, des oignons et des raisins secs, avec une petite sauce de votre choix. Vous pouvez aussi préparer un carpaccio de navets nouveaux : couper des tranches très très fines, les étaler sur une assiette et arroser d’huile d’olive. Saupoudrer de parmesan, un peu de gingembre, quelques herbes aromatiques au choix. Conservez aussi les fanes des navets. Elles peuvent être mises en salade ou intégrées à une quiche, une soupe, …

Stagiaire de l’année

Guillaume, le stagiaire de l’année, vient de passer sa dernière semaine de stage à la ferme. C’est des moments sympathiques pour échanger sur le métier, les techniques, l’amap… et ça dépanne aussi bien au jardin, surtout à cette saison. Au programme il y avait plantation de poivrons, salades, fenouils, courges (plus de 750) … désherbage de choux et de pommes de terre. On a désherbé les oignons, ail, et pommes de terre avec Olympe la percheronne. C’était mardi de 10h00 à 12H30, il a fait chaud. Olympe et Guillaume suaient beaucoup, moi j’avais la bonne place, je tenais les rênes. Le travail qu’on a fait à trois était super. Et le top c’est que jeudi il est tombé environ 30 mm de pluie, c’était bienvenu. Dans les paniers il y a du chou rave. C’est violet avec des départs de tiges. Ça peut se manger cru (vinaigrette ou à la croque au sel) ou cuit (purée, sauté, vapeur…)

Galettes de fanes de carottes

Pour 10 à 15 petites galettes : 1 grand bol de fanes de carottes / 1 petit verre de flocons de céréales ou légumineuses / 1 petit verre de lait de riz (ou autre) / 1 gros œuf / 2 gousses d’ail / 1 ou 2 oignons fanes / 2 càs d’huile d’olive / 1 càc de cumin / sel, poivre

Lavez les fanes, ciselez les feuilles, enlevez les tiges les plus dures. Battez l’œuf avec huile, sel, poivre et cumin. Ajoutez le lait, les flocons, les fanes ciselées, les gousses d’ail pressées et l’oignon émincé. Mélangez le tout. Dans une poêle huilée, déposez 3 ou 4 cuillères à soupe de pâte et aplatissez-les légèrement pour former plusieurs petites galettes. Attendez que le fond soit bien cuit pour retourner les galettes. Laissez cuire environ 3-4 minutes de chaque côté. Dégustez chaud ou froid avec une salade verte.

recette de Mélanie